:: Administration :: Présentations :: Fiches Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dipper Pines - Le jumeau [Terminée]

avatar
Messages : 15
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Mar - 19:52



1
Identité de Votre Personnage

Nom :
Pines

Prénom :
Dipper

Age :
19 ans

Nationalité :
Americaine

Groupe RP:
Humain

Date de naissance :
31 Août

Avatar :
Dipper Pines de Gravity Falls

Situation familiale :

Célibataire

Situation professionnelle :

Etudiant en physique appliquée à la fac d'Utah

2
Qui es-tu ?

CARACTÈRE - Dipper est un garçon très renfermé, gardant pour lui ce qu’il juge non important pour autrui ou blessant. Il a beaucoup de mal à créer de nouveau lien sans l’aide de sa sœur. Pourtant, il n’est pas asocial, il discute et rigole facilement avec le peu d’amis qu’il a. C’est quelqu'un de calme, voir transparent la plupart du temps. Il n’est pas du genre à contester qui que ce soit. Il donne peu souvent son avis. Cependant, la colère ne lui est pas inconnue. Il préfère rester neutre et éviter les ennuis et confrontations, mais il lui arrive de s'énerver. La principale raison est souvent sa sœur. Il n’est pas violent, mais ne la touches jamais si tu ne veux pas avoir d’ennuie. Pourtant, malgré tout ça le tact n'est pas son fort. Il ne sait pas parler aux gens. Il met toujours les pieds dans le plat. C'est un peu comme pour son humour en fait. Nan mais sérieusement, pour ton intégrité mentale, ne lui demandes pas de faire une blague. Comme ça tu es prévenu. Enfin lorsqu'il s'agit de science physique, c'est l'inverse. C'est un peu comme s’il ouvrait les portes de son monde. Dans le domaine scientifique, il est du genre perfectionniste et très curieux.  Il aime pousser ses recherches jusqu’au bout, quitte à chercher là où il aurait mieux fait de laisser tomber. Autant pour sa sécurité physique que mentale...
PHYSIQUE - Au premier regard, tu lui donnes la vingtaine. Et puis tu décides de l’observer plus attentivement. Il est assez petit. Pas particulièrement musclé, il ne parait pas très sportif. Quand tu le regardes comme ça, tu peux voir un garçon tout en finesse. Il semble assez habile de ses mains, mais après tout ce n’est qu’une première impression dû à ton observation. Il pourrait tout aussi bien être gauche et malhabile. Tu continues de l’observer discrètement. De toute façon, il ne t’a pas encore remarqué, perdu dans ses pensées comme il est. D’ailleurs, tu peux remarquer que dans ces moment-là, son visage est lisse, vide de toute émotion. Tu reprends ton observation là où tu l’avais arrêté. Ses vêtements sont sobres. Des cheveux châtains courts et une casquette toujours vissée sur la tête. Loin de lui donner un côté rebelle, elle semble juste servir à camoufler son visage lors des moments de gêne.  Il ressemble en tout point à la fille à ses côtés. Sa sœur surement. C’est à ce moment qu’il tourne son regard vers toi. Tu peux alors parfaitement voir ses yeux. Ils sont noisette. Il te sourit, de ce sourire qui illumine son visage et accentue la clarté de ses yeux. Puis, il replonge dans ses pensées, continuant de jouer distraitement avec la page du livre qu’il est train de lire.
HISTOIRE - Tout a commencé avec deux œufs, différents et pourtant si semblables. Et après neuf mois, une petite fille sortie du ventre de sa mère, rapidement suivi d’un petit garçon. Des faux jumeaux, déjà si proches l’un de l’autre. L’une Mabel, l’autre Dipper, deux nourrissons qui se ressemblaient énormément. Leurs parents, une femme au foyer et un homme médecin, les élevèrent ensemble. Ils leur apprirent les règles de savoir vivre. Chose qu’ils jugeaient manquante chez beaucoup de jeunes de leur ville, Chicago. C’était donc une enfance paisible, banale pour les deux enfants. Ils vivaient entourés dans un monde technologique, mais surtout l’un avec l’autre. Ils ne sortaient pas jouer très souvent, restant ensemble à regarder la télé. Ce schéma se répétant jour après jour.

Pourtant, ils avaient des amis. Mabel était une jeune fille très ouverte, elle allait facilement vers les autres, tout l’inverse de son frère. Jeune garçon renfermé sur lui-même. Il ne parlait avec les autres qu’en présence de sa sœur. Les autres pouvaient être si effrayants. Pourtant, sa jumelle n’hésitait jamais à aller les voir. Dipper l’admirait pour ça. Lui n’était bon que lorsqu’il s’agissait de l’école. Il ne se sentait bien qu’entouré de personnages fictifs. Les récréations étaient un calvaire et les heures de cours trop courtes, presque frustrantes.

Un jour, pour leurs douze ans, leurs parents décidèrent de leur faire quitter cette vie de confort. Ils en avaient marre de voir leurs enfants vivre une vie répétitive, qui ne leur apportait rien. Ils ne voulaient pas non plus voir leur fils se renfermer autant sur lui et ne s’ouvrir qu’à sa sœur. Il était impossible qu’il puisse mener une vie saine de cette manière. Mais dans une ville aussi grande que la leur, il était difficile d’aller vers les gens. Ils les envoyèrent donc chez leurs oncles, que les jumeaux n’avaient d’ailleurs pas vu depuis une éternité. Leur village était bien plus petit et ainsi peut-être que leur fils arriverait alors à communiquer.

Le voyage jusqu’à Alberta fut long, mais loin d’être ennuyeux. Le frère et la sœur riaient de bon cœur, faisant un concours de blague. A leur arrivée, leur oncle Stanford les accueillit aussi chaleureusement qu’il en était capable.

-Bonjour, Dipper, Mabel. Bienvenue à Alberta. Je suis Stanford, je ne sais pas si vous vous souvenez de moi, vous étiez tellement petits la dernière fois que je vous ai vus. Mais vous savez avec mes recherches je n’ai pas pu me libérer très souvent.

Tout en parlant, ils avançaient, visitant la ville. Ils passèrent devant le café du coin, le poste de police, la supérette, la piscine et bien sûr l’institut privé où ils continueraient leur scolarité. Puis ils arrivèrent devant un vieux musée, où les attendait Stanley, le propriétaire et jumeau de Stanford. C’était un escroc, mais il l’assumait parfaitement. Tant que les pigeons ne le remarquaient pas.

Ainsi finirent leurs vacances d’été et commença la découverte de leur nouveau collège. Un institut créé par une famille riche, les Northwest, pour éviter à leur enfant de devoir parcourir plus de 25km pour pouvoir aller en cour. A nouveau, Dipper se renferma sur lui, s’échappant à travers ses livres. Il voyait sa sœur rire avec ses nouvelles amies, mais il ne voulait pas s’imposer. Il l’enviait tellement, ça semblait si facile pour elle. Il ne comprenait pas comment elle faisait et cela l’énervait au plus haut point. Par contre, il ne supportait pas non plus cette fille qui ne faisait que pourrir la vie de sa sœur. Pacifica Northwest, qui se pensait au-dessus de tout le monde de par sa richesse. Il la détestait par-dessus tout, c’était la pire et il n’hésitait pas à le lui dire.

En dehors des cours, il passait beaucoup de temps avec son oncle Ford. Un scientifique tel que lui ne pouvait que le passionner. Il pouvait passer des heures enfermées avec lui dans son laboratoire, à essayer de comprendre ce qu’il faisait, à l’aider, à apprendre de lui. Il était un physicien de renom et Dipper ne voulait que lui ressembler, devenir comme lui plus tard, l’un des meilleurs physiciens que son ère est connue. Il avait l’impression de s’éloigner de plus en plus de Mabel et ça lui faisait mal. Mais la vie était ainsi, elle avait l’air heureuse comme ça, alors pourquoi lui imposer sa triste présence.

Puis rapidement, le lycée arriva. Ce fut l’heure des changements, des nouveautés. Leur professeur principal qui était aussi professeur d’anglais, Mr Cipher, était quelqu’un de particulièrement étrange. Il était jeune, enseignait donc depuis peu et avait ses propres méthodes. Il avait toujours sa canne, qu’il faisait joyeusement tourner lorsqu’il expliquait quelque chose. Il aimait aussi beaucoup la frapper par terre lorsqu’il y avait du bruit ou sur la table des bavards. Les voir sursauter le faisait particulièrement rire. Et tout ça ne rendait ses cours que plus intéressant, même si, pour une raison inconnue il n’appréciait pas les jumeaux. De son côté Pacifica avait réduit ses hostilités. Surtout s’il s’agissait de Dipper. On aurait presque pu dire qu’elle essayait de se rapprocher de lui. Lors des pauses, elle venait souvent voir ce qu’il lisait, ou lui proposer de manger avec elle. Ce changement d’attitude le perturbait un peu, mais il la détestait toujours autant. Bon d’accord, peut-être un peu moins. Mais il la détestait, pour ce qu’elle avait fait à sa sœur.

En dehors des cours, il passait toujours autant de temps avec son oncle. Ce dernier avait même proposé à Dipper de faire ses études supérieures avec lui. Ce qui faisait très plaisir à l’adolescent. Il se sentait un peu plus important. Mais même dans ces moments privilégiés avec son idole, il ne pouvait se sortir ce prof d’anglais, qu’il avait eût la chance d’avoir pendant quatre ans d’affiler, de la tête. Ses longs débats, en cours comme hors cours le passionnait au plus haut point. Son professeur avait une vision des choses tellement particulières. Il lui rappelait un peu sa sœur d’une certaine façon. Et puis il fallait avouer qu’il était pas mal. Pacifica aussi d’ailleurs. Elle avait tellement changé depuis le collège. Il lui arrivait de discuter pendant de long moment avec elle. La pression que sa famille exerçait sur elle devait être difficile à supporter. Il la plaignait un peu et finalement elle était assez sympa.

Et puis était arrivé le début de leur dernière année. Là où il devrait choisir où ils feraient leurs études supérieures. C’était ainsi qu’était parti leur discussion:

-Et toi Mabel, tu comptes faire quoi?

-Je souhaite aller en école de commerce, être propriétaire de mon propre magasin de vêtement. Et toi ?

-Je comptais continuer d’étudier avec oncle Ford… Il m’a proposé de faire de moi son apprenti.

Il la vit se mettre à trembler, comme si elle allait pleurer. Enfin il la connaissait assez bien pour savoir que c’était le cas.

-Pourquoi ... Pourquoi tu me laisses ... Pourquoi on ne continue pas nos aventures, Dipper et Mabel, toujours gagnant ! ...

Il s’en voulait énormément. Rien que la voix tremblante de sa sœur lui serait le cœur. Il avait envie de la prendre dans ses bras, mais avait peur de sa réaction. Comme s’ils avaient fini par devenir étranger l’un à l’autre.

-Ça n’a rien à voir. C’est une opportunité tellement… Je ne peux pas refuser… Je crois…

Ces derniers mots étaient juste murmurés. Il ne savait plus. Il ne voulait pas voir sa sœur pleurer, mais il ne voulait pas abandonner son oncle non plus. Mabel lui tendit une brochure, qu’il prit doucement.

-Tient, si tu ... Si tu changes d'avis. Néanmoins, si cela peut te faire plaisir, fonce !

La jeune femme essuya ses larmes pour qu’elles ne coulent plus. Un petit sourire apparu même sur son visage, un sourire forcé.

-Je… ne sais pas…

Il baissa la tête. Il fallait qu’il y réfléchisse, mais au fond de lui, il savait qu’il ne pourrait pas abandonner sa sœur. Elle s'approcha de Dipper et le prit dans ses bras.

-Fait le choix qui te convient le mieux ! Je ne t’en voudrais pas petit frère.

Il avait longuement hésité. Il en avait discuté avec Stanford et même avec Pacifica. Ce n’était pas une décision facile. Tous le lui avaient dit et son oncle l’avait même poussé à partir avec sa sœur. Puis Pacicfica lui avait appris qu’elle aussi était accepter à Salt Lake City et qu’elle serait heureuse de l’y voir. Il ne voulait pas qu’elle pense qu’il y allait pour elle. Il avait choisi pour sa sœur et pour personne d’autre. C’était juste une coïncidence, rien de plus. Enfin, maintenant, il ne lui restait plus qu’à dire au revoir à son oncle Ford et à Mr Cipher. Même si ce dernier s’en moquait éperdument, il manquerait à Dipper. Enfin ses cours bien entendu.

Quelque mois plus tard, ils finissaient leur installation dans un petit appartement de Salt Lake City, pas loin de la fac. Leur appartement n’était pas particulièrement grand, mais avec la déco de Mabel il serait rapidement chaleureux. Après tout, ils risquaient de rester ici un bon moment.

(c) Reira de Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 17
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Mar - 13:48
Validation de personnage

Tout est good, je valide o/
J'aime beaucoup le fanart sur l'avatar !

Dès à présent, tu peux vagabonder sur le forum et commencer des RPs. Si jamais tu ne sais pas avec qui et comment RP, tu peux aller dans cette section, faire une demande de RP.
Si jamais tu veux paraître bien organisé, il y a la section des listing de RP et de relation, qui te permettra de tout bien rangé comme tu le veux.

Et bien sûr, tu auras probablement des questions au cours de cette aventure RP, alors je t'invite fortement à les poser dans la FAQ du forum. N'hésite pas, nous répondrons aussi vite que possible. Amuse-toi bien parmi nous ! C'est parti !
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Présentations :: Fiches Validées-
Sauter vers: