:: Salt Lake City :: Quartier Commercial Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Hôpital universitaire de Salt Lake City]Encore du boulot !

avatar
Messages : 18
Crédits : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Fév - 20:46
Hôpital universitaire de Salt Lake City:
 

En vérité, Darryl n'était pas, de base, affecté à cet hôpital. Il travaillait en temps normal à l'hôpital régional de Salt Lake, situé davantage dans le centre-ville. Cependant, des soucis d'effectifs aux urgences avaient poussé le centre universitaire à faire appel aux autres centre de la région, pour compenser, et c'est ainsi que Darryl avait, momentanément, changé d'affectation et de lieu de travail. Pas que ça le dérangeait plus que ça, il avait ainsi l'occasion de voir d'autres personnes, et il se remémorait sa période scolaire. Mais disons que là, en sous-effectifs, le boulot était un peu éreintant, même si ça aussi, c'était intéressant en soit. Ha, là d'ailleurs, les portes qui s'ouvraient, une nouvelle admission ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Fév - 21:29
- Azy, j'vais bien...

Je lève les yeux au ciel. Faut dire, s'il va bien c'surtout grace a moi pour le moment. Heureusement, le saignement de son crâne est pas hyper important. Du moins, j'ai profité du trajet jusqu'aux urgence pour minimiser l'hémorragie. Pas trop non plus. Je suis pas a l’abri d'avoir un appel qui m'oblige à le laisser en plan. J'dois pas me crever a la tache pour un humain. Même si c'est un pote.


- T'es bouré mec.
- Et ?
- Forcément que tu es bien quand t'es bouré.

Face a ma réplique, il éclate de rire. Faut dire, au moins Drew a pas le moins du monde l'alcool triste. C'en est inquiétant d'être aussi extatique alors qu'une bagnole l'a percuté avant de fuir. C'est même limite un peu impressionnant, mais au moins, j'ai eu le temps de noter la plaque sur un bout de papier. Je lui filerai quand il aura décuvé. D'ailleurs, une infirmière nous fait signe de rentrer dans un box qui vient de se libérer. Priorités aux blessures a la tête.Je suppose

- C'est bon, on y va.
- Est ce que tu m'accompagnes ?

Mon sourire se tord. J'avais oublié son crush insistant sur moi. Mais en vrai, même si c'est pas le moment de me faire draguer. J'accepte. Moi même je suis un peu blessée. Mais plus par un skaad qui m'a agressé que par la bagnole. Un truc à la con que j'aurais pu éliminer sans problème si j'avais un peu consentie a m'entrainer un jour contre cette menace. Ah, et a ne pas être bouteillé. Le truc était de la taille d'un gros chien et ressemblait a l'idée que je me faisais d'une hyenne grâce aux multiples visionnages du roi lion. Ce démon m'a bien mordu profondément les mollets. J'aurais bien besoin de soin. Surtout que mon pouvoir à le don génial de ne pas fonctionner sur ouam.

- Vas y.

Ensemble, on rejoint le box.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Crédits : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Fév - 22:05
Darryl senti l’odeur d’alcool avant même que l’homme entre dans le box, et constata les dégâts alors qu’il entrait, soutenu par une demoiselle… sa demoiselle ? Dans tous les cas, au boulot. Darryl désigna le siège situé sur un côté du box.

« Ok, asseyez-vous, montrez-moi votre crâne, vous avez eu ça comment ? »

La blessure, située à la tête, semblait à première vue assez méchante, pas mal de sang avait coulé, mais l’os n’était pas visible, bon signe déjà. Et les bleus autour… bagarre, choc ? Darryl se tourna vers la demoiselle qui l’avait amené.

« Il va falloir lui faire une radio, mais d’abord je vais regarder à quel point sa blessure est sérieuse. Il tenait déjà aussi mal debout avant d’avoir pris le coup, ou ça s’est aggravé ? »

Puis, détaillant un peu plus la demoiselle, il remarqua qu’elle aussi était amochée. Pas la tête, donc moins de risque, mais plus profond comme blessure. Il aida la demoiselle à installer l’homme sur la chaise, puis se proposa de l’aider à s’assoir sur le lit médical qui occupait le plus gros de l’espace du box.

« Quoi qu’il en soit, vous allez arrêter de vous tenir debout, vous allez aggraver ce que vous avez. Vos noms à tout les 2 s’il vous plait, pour les dossiers »

Pour la vérification d’identité, ce serait à l’accueil de s’en occuper, chacun son taf, et lui allait en avoir une paire avec ces 2 là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Fév - 0:16
Drew planait assez haut. Quand on lui a posé une question, il n'a fait que grommeler des trucs incompréhensible au pauvre infirmier. Au moins, il s'est quand même allongé sur le lit. J'me voyais pas soulever le sportif comme ca.
Mine de rien, son état me tire un tic. Probablement que Drew n'est pas qu'alcoolisé ce soir. Remarque, ca explique pourquoi il s'est peu plaint de la douleur depuis que je l'ai transporté ici. Mais bon, je doute que sa weed soit offerte sur ordonnance. Sûr qu'il va avoir des problèmes à cause de ça. M'enfin... Ca me regarde pas et jm'en fout, c'pas la priorité. Et puis, j'peux rien faire. J'ai interdiction de m'amuser à prendre le risque de le soigner parfaitement. D'jà que j'ai filé un coup de main a sa tête qui semblait bien contusionné, juste histoire qu'il retombe par évanoui.

- Drew Hilton pour lui. On sortait d'un bar quand une bagnole l'a percuté et s'est tirée. J'ai relevé le numéros mais on verra plus tard j'pense. Quant à moi...

J'hésite un bref instant. Je sais pas si c'est franchement une bonne idée de se pointer comme ça à l'hospice et de donner son nom avec une blessure un peu suspecte. Ouais. Nan. Si les krams sont aussi organisés que nous pour percer les identités. Ca m'a tout l'air d'une mauvaise idée tout compte fait. Surtout que je suis inscrite a la fac sous mon nom. En plus, j'suis pas fine en terme de mensonge

- ... Mes parents ont pas de sécurité sociale. J'vais pas rester très longtemps. Il m'a juste demandé d'venir avec lui jusqu'au box.

Techniquement, je mens pas. Faut dire, qui a besoin d'une sécurité sociale quand on est oreins ? Dans notre monde les éveillés sont soit en parfaite santé, soit mort. C'est rare qu'il y ait une nuance grise. Simplement parce que les healers peuvent tout guérir, sauf la mort.

D'ailleurs quand je percute le regard de l'infirmier sur ma jambe, je le suis. Juste le temps de percuter que le bandage s'est défait. Ah merde. C'problematique. J'pensais l'avoir serré correctement. Ah ouais, c'bien imbibé de sang.

- Fin' c'rien. J'vais m'arranger. J'ai une amie qui est interne en médecine. Elle fini sa garde demain, elle m'a dit que je devais faire un pansement compressif et boire beaucoup. Et elle jettera un coup d'oeil dans quelques heures.

Ca par contre, ca sonne un peu faux. Faut' que j’arrête de jouer la maligne en essayant d'inventer des trucs bidons.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Salt Lake City :: Quartier Commercial-
Sauter vers: