:: Salt Lake City :: Quartier Commercial :: Archives Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[White Raven bar] Always like that... [Terminé]

avatar
Messages : 33
Crédits : -200
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Fév - 5:08
White Raven bar:
 


Always like that...
ft Matthew Reid
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Depuis combien de temps cela durait ? Il ne préférait pas compter. Il avait appris à ne plus compter. Ça ne servait pas vraiment dans son cas. Surtout que ça n’avait pas été particulièrement différent ce jour-là. Enfin… Disons que la présence de Matthew apportait une certaine nouveauté mais en soi, la journée n'avait rien d’exceptionnelle. Chasse au Skaad. Pas bien méchant, les deux s'en étaient sorti sans trop de dégâts. Dire que ces choses n’existaient même pas avant.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
*Avant.*

Le passé. Oui il y pensait. Avait-il réellement vécu toutes ces choses ? Parfois, il se le demandait tandis qu'il tenait son verre d'une main, une posture accoudée sur le comptoir avant de jeter un regard furtif sur son compagnon. Ou devrait-on dire son chaperon ? Leur relation était assez étrange à décrire. Après tout, aucuns Oreins ne lui faisait confiance. Personne. Quoi que… Est-ce que Matthew lui faisait confiance ? Honnêtement, même après tout ce temps, malgré ce lien, il n'en avait pas la moindre idée. Qu'importe, pour le moment l’homme à l'apparence éternellement figée apportait de nouveau ce verre à ses lèvres pour reprendre une gorgée puisqu'il n'avait pas grand chose à dire. En même temps, il était rarement celui qui alimentait les conversations bien que son comparse faisait figure d'exception.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 59
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Fév - 6:28
Je commence à me poser de sérieuse question quand à mon rôle dans l'organisation. Non parce qu'entre la gamine à épauler, l'autre meuf qu'on me demande de traîner en mission, ce boulet d'Andrew à protéger et maintenant le nazi à surveiller... j'ai plus l'impression d'être un putain de baby sitter.
Non. je dois arrêter de raisonner comme ça, sinon c'est la dépression qui me guette à ce rythme. Voyons les bon côtés, au moins celui là est relativement capable niveau combat et... hum... bon il est pas super chaud niveau parlotte, mais... Ah si ! Il a un bon boule quand même et ça c'est cool ! Avoir une vue agréable en mission est un petit plus non négligeable !
Bref, pour le moment on a fini notre taf et je pensais rentrer chez moi direct et dormir un peu, mais vus qu'on était juste à côté de son apparte  (et donc d'un  bar !) je lui ai proposé d'aller s'en jeter un. J'ai plus trop l'occasion d'aller boire des coups accompagné ces derniers temps et encore moins bien accompagner...

Étrangement le bar est assez vide pour un samedi. Enfin, étrangement, on va pas se mentir, le seul intérêt de ce bar se résume pour ma part à la jolie frimousse posé à ma gauche, alors oui pour un mec random soit doit pas être le feu.
...
Bon si j'attends qu'il lance la conversation on est encore là demain.

- C'est toujours aussi vide comme coin ? Enfin j'imagine que c'est pas plus mal, au moins t'es pas dérangé la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Crédits : -200
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Fév - 8:50
Always like that...
ft Matthew Reid
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Glenn ne bougeait pas. Fixe. Bien immobile sur son tabouret, il avait presque fini son verre jusqu'à ce que Matthew commence à ouvrir la bouche. Tiens donc, il essayait d’amorcer en posant une question mais ne laissait pas le temps à notre jeune militaire de lui répondre avant d'enchaîner sur le calme environnant de lui-même. Il semblerait qu'il n'avait pas besoin de ses réponses s'était-il dit un instant alors il haussa les épaules en guise de réponse.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- Certes.

Ajoutait-il avant de boire une énième gorgée.


... Ouais, niveau discussion on avait vu mieux. Même si… Bon, on se rendait quand même compte que la barrière de la langue avait vite été sautée. C’est vrai qu’à force de la pratiquer, il n'avait plus vraiment de problèmes depuis quelques temps mais le silence était clairement pesant, pour ne pas dire stressant. Enfin… Pour l'auteur surtout puisque notre protagoniste ne s'en souciait pas vraiment.
En tout cas, le châtain marquait un point : le bar avait toujours été plus ou moins vide depuis qu'il habitait par ici. Mais ça ne semblait pas décourager les propriétaires. Étrangement. Peut être était-ce un boulot d’appoint ? Qui sait ? Ça ne le regardait pas. Pis, le petit Glenn n'était pas un fervent admirateur des atmosphères bruyantes. Disons plutôt qu'il les fuyait plus qu'autre chose en général. Et ce depuis bien longtemps.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- Ya d'autres bars plus loin si tu cherches de l’animation.

Finissait par répondre le métis après un blanc semblant interminable.


Je sais ce que vous vous dites. Toute cette attente pour ce genre de réflexion ? Ça ne devrait pourtant pas vous surprendre. Glenn n’avait fait que sortir ce commentaire qui lui était venu à l'esprit. Cash. Étrangement, sa phrase faisait un peu “va voir ailleurs si j'y suis” mais ce n'était clairement pas voulu. En fait, il se demandait si Matthew préférait le bruit. Lui qui avait toujours catalogué cela comme une nuisance, est-ce que son compagnon en pensait autrement ? Interrogation bien peu pertinente je vous l'accorde mais elle avait le mérite d'exister.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 59
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Fév - 9:17
La réponse tombe et elle est cinglante. Tel un couperet s'abattent sur un morceau de viande, cette phrase coupe la possible discutions en deux. Des fois je me demande s'il fait vraiment exprès. Il est toujours si cassant, c'est presque un don à ce niveau là.
En tout cas, pas question de s'avouer vaincu pour si peu.

- Non c'est bon j'ai déjà eu suffisamment "d'animation" pour aujourd'hui.

Serais-je vraiment contre un peu d'animation ? Clairement pas, mais connaissant le bonhomme il ne me suivrait pas. Quoique...

- De toute façon je vais pas me tirer tout seul, ça n'aurait pas grand intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Crédits : -200
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Fév - 10:35
Always like that...
ft Matthew Reid
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Il haussait à nouveau les épaules en entendant la réponse du militaire. Ce n'était pas vraiment… Le type de réponse qu'il pensait entendre en fait. Peut être s'était-il mal fait comprendre ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- Hm...

Lâcha-t-il en terminant son verre tout en le reposant sur le comptoir, l'air penseur.


Si Matthew voulait partir comme ça. Glenn ne l'empêcherait pas. C'est un fait. Triste hein ? Mais son interlocuteur n'était pas prêt de s'en aller visiblement.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- Comme tu veux.

Décidément le dialogue était bien sec. Non seulement on pourrait croire qu'il l’avait rembarré mais en plus il paraissait froid. En terme d'échange… On pouvait dire que ce n'était pas du tout son domaine. Ah la la, ça risquait d'être dur pour Matthew. Mais notre ancien militaire allemand se contenta de recommander un verre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 59
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Fév - 1:46
Je... mais... quoi ? Il se fout de ma gueule ou... non. Non il est juste bizarre je crois. Ça fait déjà quelque temps que je me le traîne et j'ai jamais compris sa manière de réfléchir et le fait qu'il ne lâche que trois mots par phrase n'aide pas vraiment. En tout cas il a repris un verre et si je suis pas trop débile c'est rarement pour bouger dans la minute qui suit.

- Tu me vois bouger ?

Comme dit précédemment, bouger seul n'aurait pas vraiment d’intérêt. En y réfléchissant, s'il veut pas bouger c'est peut être juste qu'il est fatigué et qu'il veut pas trop s'éloigner de chez lui, attendant juste que je me tire pour aller se pieuter.

- A moins que ma présence dérange, auquel cas suffit de le dire clairement.

Au moins je serais fixé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Crédits : -200
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Fév - 2:39
Always like that...
ft Matthew Reid
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



En soi, il n'était pas vraiment fatigué aujourd'hui. Quelque chose l'empêchait de l'être…
Comment était-il possible de se reposer avec toutes ces pensées à l'esprit ? Alors, il soupira lorsque son collègue Orein lui fit une réflexion. Essayant d’écarter toutes ses interrogations tandis qu'il fixait l'étagère à alcool de l'autre côté du comptoir. Si Matthew partait, il rentrerait sûrement dans cette espèce de chambre de bonne qui lui servait de lieu de vie. Ce studio était vraiment étroit et la seule “vue” du salon donnait sur les bâtiment voisins mais… en soi, il ne détestait pas son appartement. C'était plus grand et plus chaleureux que ces cellules froides bien que se retrouver seul dans un endroit étroit lui procurait un sentiment contradictoire. Une sorte de confort désagréable. D'un côté sa nature un peu solitaire appréciait cet aspect exiguë mais de l'autre… ses souvenirs le tourmentait, lui refusant de se sentir parfaitement à l'aise là-haut. Enfin, il avait tout de même fini par sortir de son introspection quand la voix de son comparse se manifesta de nouveau.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
*S’il me dérange ?*

Le jeune homme ne comprenait pas vraiment cette question. Enfin si, cependant… C'était comme si son interlocuteur s'illustrait comme une source de nuisance. Ce qui n'était pas vraiment le cas pour Glenn. Voir pas du tout en fait. Il avait beau être un exclu de la société en terme de communication, il savait au moins une chose.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- Tu ne me dérange pas.

Sortait le garçon aux cheveux gris avant de se tourner un instant vers le châtain en continuant, son nouveau verre à la main.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- Je t'aurais envoyé à dache depuis un bon moment si c'était le cas.

Terminait-il sans se rendre compte qu'il le regardait depuis quelques minutes déjà.


Et c'était peu dire : les personnes qui représentaient une nuisance, il ne s'en souciait même pas.
Et puis, la présence de Matthew était un peu devenue une habitude d'une certaine façon. Comment et de quelle façon il le voyait ? Il ne savait pas vraiment lui-même… C'était flou... mais… il ne le dépréciait pas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 59
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Fév - 16:51
Plus il parle et moins je le comprend. Il me dit que je peux me casser et pourtant je ne le dérange pas, il ne semble pas vouloir discuter et pourtant il ne me quitte pas du regard... je suis perdu à vrai dire.
...
Bon. Il me fixe déjà,c'est sûrement que j'ai capté son attention, ce qui est... bien ? Je suppose... Ouai. Ouai non, on va dire que c'est bien ! On va rester dans l'optique qu'il est juste un peu manche. Il ne semble pas OP pour tenir une conversation, mais au moins il répond quand je lui parle. Pas forcement de la manière attendus, mais une réponse reste un signe d’intérêt.

- Je vois...

Pas mal Matthew, pas mal. Glenn aurait-il une quelconque inflance sur toi ?

- En tout cas c'est sympa de pas me foutre dehors. Je dirais pas que j’apprécie nos "discutions", ce serait ce foutre de la gueule du monde, mais j'aime bien t'avoir a côté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Crédits : -200
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Fév - 20:35
Always like that...
ft Matthew Reid
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Visiblement, ils pouvaient se supporter mutuellement. Une bonne chose lorsque l’on savait que Glenn était souvent surveillé par Matthew. Depuis quand se connaissaient-ils déjà ? Leur rencontre était assez récente en fait. Notre métis venait d'emménager dans cette ville d'après ses quelques souvenirs hésitants. Il n'avait pas de but. En fait, il n'avait jamais vraiment eu d'objectifs depuis sa naissance mais il n'avait pas de grande volonté actuellement. Il était comme… piégé dans un futur qu'il avait du mal à comprendre. Piégé sans possibilité de faire machine arrière. Le temps était une chose que l'on ne pouvait pas manipuler. Enfin dans son cas puisqu’il avait rapidement compris… qu’il serait condamné à errer sans but. Une vision assez sombre de son présent, je le conçois. Mais il avait abandonné l'idée de chercher. À quoi bon ? Il préférait juste oublier ce qu'il était : s’oublier lui-même. Et obéir aux Oreins qui lui avait donné cette vie. Ce n'était pas une renaissance. Pas encore. Juste une question d'adaptabilité. Il se remémora une dernière fois la scène de leur première rencontre puis détourna le regard pour boire une gorgée de son alcool.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- En même temps, je me vois mal te virer d'un bar qui n'est pas le mien.

Sortait-il d'un ton pouvant laisser croire qu'il était irrité alors qu'un léger silence s'installait encore une fois.


Olà, qu’est-ce que nous faisait le petit Glenn ? Voilà qu'il n'assumait pas vraiment le compliment du châtain. Ce genre de réaction ne lui ressemblait pas.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- Mais merci. Je suppose.

Ajoutait-il en posant son verre sur le comptoir.


Lui même savait qu'il n'était pas le meilleur compagnon de beuverie qui soit bien qu’intérieurement il ressentait une certaine gêne. Plus que le supporter, l’Orein appréciait sa présence. Était-ce de même pour lui ? Qui sait…
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- Hm...

Notre jeune homme aux yeux bleux réfléchissait. Il ne savait pas trop quoi dire ni quel était son réel point de vu sur le membre des forces spéciales. De ce fait, il décidait de rester silencieux. Pour changer.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 59
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Fév - 23:32
Il se voit mal le faire hein ? Intéressant.

- Tu manque juste d'imagination. Tu aurais pus me jeter ton verre à la gueule, m'envoyer chier violemment, voir me cracher à la gueule.

Moi en tout cas je lui cracherais bien à la gueule, mais c'est hors sujet...
En tout cas, il me remercie maintenant et replonge dans son mutisme. Je dois être sur la bonne voie en tout cas. Il réagit ! Peut être que si je le titille un peu...
Ok j'ai un plan. Il semble réfléchir à quelque chose, je vais donc faire en sorte qu'il reporte son attention sur moi. Je pose mon verre ainsi que mon coude sur le comptoir et approche mon visage à une vingtaine de centimètre du sien.

- A quoi tu penses Glenn ?

Première étape ok. Maintenant, il suffit de se tenir prêt à enquiller pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Crédits : -200
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Fév - 0:37
Always like that...
ft Matthew Reid
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



À la réponse du châtain, il s'était contenté de hausser les épaules. Perte de temps et d'énergie. Il se serait à la limite juste cassé pour de bon si la présence de son acolyte s'était avérée insupportable. Sans plus. Dans tous les cas, il restait plongé dans ses réflexions alors que son verre se retrouvait presque vide. L'ambiance redevenant calme. Peut être était-ce trop calme ? Qu'importe, au moins cela lui permettait de se concentrer plus facilement même si intérieurement il changeait vite de sujet. Pourquoi buvait-il après tout ? Eh bien, en soi, boire ou manger était inutile depuis… Quand déjà ? Il ne savait plus. Ça ne servait à rien. Il le savait que la démarche était inutile mais… boire et manger de temps en temps, lui donnait la sensation d'être encore “vivant”. D'oublier sa véritable nature… Risible hein ? Mais il n'y pouvait rien. C'était ainsi. Il se sentait comme une chose. Sûrement un monstre… Agir de manière insouciante comme si de rien n'était… au fond, c’était douloureux mais… Il se sentait plus humain. Et alors que notre ancien militaire à la tignasse grise s’enfonçait dans ces pensées abyssales, il ressenti du mouvement à côté de lui. Un mouvement qui lui fit instinctivement tourner la tête avant de se retrouver nez à nez avec Matthew.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- ...

Sur le coup, un air surpris s'était dessiné de manière flagrante. Son regard s'ouvrant un peu plus pendant une fraction de secondes tandis que son comparse lui demandait à quoi il pensait. Seulement, cette espèce de rapprochement soudain lui avait fait perdre le fil de la discussion. Depuis quand il s'intéressait à ce qui lui trottait à la tête ? Pourquoi il ne le repoussait pas ? Comment ? Tant d'interrogation alors qu'il restait coi devant lui. Il ne savait pas vraiment quoi répondre. Son interlocuteur était trop proche. Comme si une certaine limite avait été franchie. Pourquoi maintenant ? Notre Glenn perdait légèrement ses moyens sans parvenir à trouver un échappatoire. Après tout, la dernière fois qu'un type s’était autant approché, ça n’avait pas vraiment bien terminé.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- … C'est à dire ?

Sortait-il enfin, perdu.


Sérieusement ? Glenn avait vraiment sorti cette phrase ? Mais enfin ! Il avait parfaitement entendu et compris la question en plus. Néanmoins, il cherchait une raison. Quelque chose auquel il pourrait s'accrocher pour ne pas perdre ses moyens.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 59
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Fév - 8:52
Touché. Notre petit allemand vient de perdre un peu de sa superbe. Ce regard surpris, cette franche tranche d'innocence, je regrette de ne pas avoir un moyen de l'enregistrer. Mais a peine le temps de me faire le réflexion qu'il se détourne légèrement. Je suis plutôt content d'avoir réussis à percer sa façade de grande blasé qu'il abord en permanence.

- Ça me semble pourtant assez clair comme question non ?

Allé on s'arrête pas en si bon chemin, je fendus le vernie de son bouclier, maintenant je veux voir ce qu'il se cache en dessous. Prenant appuie sur le comptoir en bois dur je me rapproche encore un petit peu plus. A cette distance j'arrive même sentir son souffle contre ma peau. J'avoue ce n'est pas la technique la plus subtile qu'on puisse employer, logique après tout, malgré ma vie actuel, je reste un soldat. On m'a apprit à foncer, pas à réfléchir et jusqu'à présent ça à toujours plus ou moins bien marché.

- Tu m'as regardé pendant un petit moment avant de détourner le regard, je me demande juste ce qu'il te passais par la tête.

Pendant un instant j'hésite à l'agripper grâce à mon bras gauche pour réduire à néant cette distance qui nous sépare encore, cependant, je lui accorde encore quelque instant de répit. Pas la peine de précipité les choses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Crédits : -200
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Fév - 15:04
Always like that...
ft Matthew Reid
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Pourquoi ce soudain rapprochement ? Il avait beau remuer éternellement la question dans son esprit, il ne parvenait à aucune conclusion tandis que Matthew s'approchait un peu plus, action qui fit inconsciemment accélérer la respiration de notre tignasse grise.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
*trop proche…*

Il était vraiment trop proche. S'il y avait une certaine retenue à avoir. Eh bien, celle-ci avait été jetée à la poubelle. Glenn ne savait pas comment réagir, ça le déstabilisait très clairement. Il n'avait pas l'habitude. Il ne l'avait plus. Après tout… Ça n'annonçait rien de bon. Son ancienne mémoire remontait : le métis avait l'impression que l’Orein se jouait de lui. Chose qui ne lui plaisait pas beaucoup alors qu'il tenta de repousser le châtain d’une main par réflexe.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- L’intimité tu connais ?

Répondait Glenn à la fois irrité et embarrassé en se frottant l'arrière du crâne.


C'est vrai quoi ? Qu'est-ce qui lui prenait ? Il avait déjà vu Matthew être indiscret mais à ce point-là. C'était malaisant. Notre ex militaire avait juste besoin d'air pour se reprendre alors il soupira.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- Et depuis quand ce que je pense t'intéresse ?

Fit-il en le fuyant un peu du regard pendant une fraction de secondes.


Bon bah, pour l'assurance il allait falloir sonner ailleurs. En terme de déstabilisation on atteignait un point culminant il fallait dire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 59
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Fév - 18:59
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
#660099 dialogue
pensées en *italique*
Il est amusant de voir a quel vitesse l'image froide et calme qu'il tente de renvoyer est en train de fondre comme neige au soleil. Comme quoi, ça reste un humain comme les autres avec ses faiblesses. Lui qui n'a jamais sourcillé devant le moindre skaad perdait littéralement tous ses moyens pour une simple petite provocation. Après tout il vient du passé, il doit pas avoir l'habitude de se faire aborder aussi ouvertement et surtout par un mec. Néanmoins de ce que je vois, cela ne semble pas lui déplaire pour autant. Et même s'il détourne les yeux sa manière de me repousser manque de conviction. Peut être un simple réflexe ? Si je tente d'y aller un peu plus m'en voudra-t-il ? Après tout j'ai déjà bien forcé, est-il temps d'arrêter, de le laisser respirer et reprendre ses esprits ? Ou devrais-je pousser un peu plus mon avantage. Il semble si fragile et innocent...

- Depuis quand ? Depuis le début je dirais. Depuis qu'on m'a assigné à ta surveillance et que t'as commencé à tortiller tes petites fesses devant mon nez pendant nos chasses.

Allé advienne que pourra, j'me lance ! De bras libre je viens enroulé ses hanches pour le rapprocher de nouveau. Je ne force pas vraiment, je le laisse libre de me repousser s'il le souhaite. J'espère juste qu'il n'en fera rien.

- Pourquoi ? Ça te met mal à l'aise ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Crédits : -200
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Fév - 20:20
Always like that...
ft Matthew Reid
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Alors… C'était sérieux ? Il “l’appréciait” non pas dans le sens qu'il pensait… mais plus concrètement. Il faut dire qu'il n'y avait pas vraiment songé. Enfin si, bien sûr, Matthew n'était pas désagréable à reluquer non plus mais, son éducation avait tendance à ressurgir dans ces moments-là. Ce n'était pas correct selon ses préceptes bien qu'il oubliait la véritable nature de sa famille. Et puis… Comment oublier… Ed… quand il regardait un autre homme ? Et surtout… Dachau… et ce qui lui restait comme “corps”. C'était compliqué. D'où l'embarras et la honte qui s’était amplifié chez lui : son ancien amant était là. Partout. Et son dégoût pour ses pouvoirs également. D'une certaine façon, il se sentait sale et il se mentait parfois à lui-même en repoussant les autres. Non… Vraiment était-ce une bonne idée ? Et puis. Un sursaut, une pensée, un revirement dans la tête du métis lorsqu’il se fit attraper par les hanches avant d'entendre cette provocation. Le jeune homme restait immobile pour changer… cependant, il reprenait petit à petit du poil de la bête.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- Non, si. Enfin, ça l'était.

Lâcha-t-il en redirigeant ses yeux vers le châtain.


Sans le perdre de vue, il repensait à sa famille, son ancienne vie. Et… À lui… Rien qu’avec le regard de son interlocuteur. Il incitait au lâcher prise. Avait-il le droit d'être égoïste après tout ce temps dans le noir ? Tout ce temps à regretter et culpabiliser sans arrêt ? À se punir soi-même ? Au fond… Notre protagoniste en avait assez de sa retenue.
Soit. Matthew l'avait poussé dans ses retranchements après tout : il ne savait pas dans quoi il s’engageait. Tant pis. Il ne pourrait s'en prendre qu’à lui-même. Glenn soupira alors encore une dernière fois.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- Tu aurais mieux fait de ne rien dire.

Terminait-il le coeur battant tout en plaçant ses mains sur la nuque de son acolyte.


Mettant un terme au peu d'écart restant, l’homme au regard bleu approcha instinctivement son visage du membre des forces spéciales avant de l’embrasser soudainement.
Pourquoi un tel changement ? L’Orein était certes allé trop loin mais il savait sûrement parfaitement que notre individu du passé avait un bouclier. Un bouclier moral qui venait d'être brisé contre un mur. Bien sûr, il gardait une pointe d’embarras : les habitudes ont la vie dure mais… Il venait d'abandonner l'idée de se rétracter devant son comparse. Ça aurait été inutile de continuer à fuir aussi stupidement et surtout encore plus honteux même s’il espérait juste qu’Edmund puisse lui pardonner. En cet instant… Il décidait de tout laisser de côté. Il envoya tous ses regrets au diable. Étonnement, pour la première fois. Il essayait “d’avancer”. D'écouter ses envies.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 59
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Fév - 22:54
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
#660099 dialogue
pensées en *italique*
Je mentirais si je vous disais que je m'attendais à ça. J'aurais presque pus parier ma main qu'il m'aurait repousser avec un visage rouge de honte, j'aurais bien rigolé puis lui aurait souhaité bonne nuit. Et au lieu de ça... waouh. Quel courage d'un coup. Ne rien dire ? Foutaise, il embrasse presque aussi bien que June ! Ca aurait été un crime de passer à côté de ça et avec des lèvres aussi habiles, si sa langue n'est pas en reste, je vais passé une sacrée bonne soirée.

- Au contraire j'ai l'impression d'avoir fait le meilleur des choix.

Avec toute ces images qui me traverse l'esprit mon sang commence à bouillonner d'impatience. Je voudrais le saisir à pleine main, le plaquer contre le comptoir et lui montrer ici et maintenant ce qu'il advenait au jolie petit bout dans son genre. Cependant, aussi fonceur et énergique soit-il, ce n'est pas non plus un débile profond. Si je veux pouvoir remettre un jour les pieds ici et ne pas forcer Glenn à déménager, je vais devoir me contenir. Tout du moins quelques minutes supplémentaire.

- Ta chambre est juste en haut non ?

Une simple oui, c'est tout ce que je demande. Il y a bien sur toujours ce risque qu'il ne soit pas prêt et ne souhaite sauter le pas avec moi auquel cas c'est très certainement un sprint jusqu'à mon propre chez moi qui m'attend. Dans tout les cas, on ne va plus rester très longtemps ici. Je sors donc mon porte feuille et jete un billet de 20$ sur le comptoir. Ça devrait largement couvrir les boissons et j'étais pour le moment un peu trop focalisé sur le jolie brin de gars en face de moi pour me soucier de chose aussi futile que la monnaie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Crédits : -200
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Fév - 0:17
Always like that...
ft Matthew Reid
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Voir la surprise sur le visage de son acolyte l’avait intéressé. Et ça avait marché même si après autant d'années sans contact, il s'étonnait de ce corps qui se souvenait d’où et comment se mouvoir, une envie de le parcourir l’assaillant de toute part tandis qu'il commençait à se sentir à l'étroit : oui oui. Rien qu’avec un baiser. Une joute instinctive se jouait entre les deux cavités alors que l’Orein démentait la dernière phrase du jeune homme. Pour son lui du passé, il était évident que son choix était irréfléchi mais il s'en souciait peu actuellement. Non, il était beaucoup plus occupé par ce qu'il se passait là maintenant. Il se perdait dans cet échange grisant. Plus rien n'avait d'importance. Enfin, seulement le lieu, chose que Matthew ne tarda pas à faire remarquer.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- Ou...ais.

Fit-il entre deux souffles.


Glenn ne faisait plus vraiment attention, il avait vite acquiescé avant de sortir du bar, montrant plus ou moins la localisation. En vérité, notre tignasse grise ne voyait plus que son interlocuteur qui on va pas se mentir était quand même sacrément bien foutu. Mais bon. Avec tout ça, on aurait pu penser que notre métis venait de sortir d'une période d’abstinence. Ce qui n'était pas forcément faux en fait.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Salt Lake City :: Quartier Commercial :: Archives-
Sauter vers: