:: Salt Lake City :: Banlieue Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Maison de repos] Petit nettoyage de printemps

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 27
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Fév - 0:37
Maison de repos:
 


Je dois avouer que je suis pas sereine. J'veux dire. Quand Mat' m'a proposé une mission de chasse/entrainement pour ce week end. J'ai eu un premier réflexe relativement salvateur : J'ai spontanément lâché un "Nope" sans appel. Ma bouche s’apprêtait même à sortir une excuse bidon. Soit disant que j'aurais une vie sociale sur le feu a entretenir. Manque de peau : Mat m'a pas laissé le temps d'élaborer mon mensonge. Apparemment, l'ordre venait de plus haut. A croire qu'on commence doucement à douter que mes talents de tueuse de skaads. Pourtant, j'suis sûr que niveau combat j'ai presque dépassé le stade des bagarre en primaire.

Mais même si je sens le traquenard pour mettre en évidence mon absence totale de talent dans le domaine. J'ai l'intuition que je ne pourrais pas esquiver cette humiliation. Du moins, pas sans me coltiner une entrevue désagréable avec un supérieur hiérarchique. Et probablement que si j'y vais, j'vais devoir être agréable et souriante en plus de ca.

M'enfin, le rendez vous dans un lieu propice aux Skaads. Une maison de retraite dans la banlieue riche de la ville. En plus de risquer quelques blessure, ce job m'oblige à allonger l’espérance de vie de quelques richards du coin. Pfeuh...

M'enfin, je rejoins le groupe. Pas spécialement en retard, mais je suis la dernière a arriver. Je salut la troupe d'un bref signe de main

- Yo.

Mon regard jauge la fille qui parait a peine plus jeune que moi. Je la connais de vu. J'crois. J'ai peut être dû la soigner. Mais si c'est le cas, j'ai perdu son nom.

- Jm'appelle Summer. On s'est déjà vu ?

Azy, je fais presque l'effort de paraitre agréable et de lancer une conversation pas trop dysfonctionnelle. C'pas trop cool ?
Ouais, nan. Même pour moi, ca sonne faux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Fév - 2:25
Bon... Bha... C'est le grand bain ? J'imagine en tout cas, qu'on peut appeler ça comme ça. Parce que  c'est bien beau les premiers entraînements, apprendre à invoquer mon arme, mon premier pouvoir également, et les tester dans les salles du QG prévues pour. Mais.. Y'a des Skaads. Et c'est en partie pour ça que j'ai accepter de devenir une Orein comme papa donc.. Bha le grand pas, enfin.
  Une première mission, simple en apparence, il suffisait d'aller tuer un maximum de Skaads dans les environs d'une maison de repos de la banlieue. Forcément, je ne suis pas envoyée seule, et j'ai choisi de ne pas y aller avec mon paternel, parce que le garder comme chaperon serait un peu usant à force, aussi proche que je puisse être de lui.
  On m'avait donc trouvé deux partenaires, ou bien on m'avait rajouté à l'arraché au planning ? J'en sais fichtrement rien, mais dans tous les cas, j'étais avec une certaine Summer Johnson, et Matthew Reid. Je les connais pas, en tout cas, pas de nom, et ça m’étonne pas trop, je connais pas encore grand monde, si ce n'est mon père, le scientifique qui m'a greffée, et les différents gradés que j'ai essayé de rapidement mémoriser. Histoire de pas gaffer si jamais je croise leur route, ou si on vient à me parler d'eux.

    Mais bref, j'étais en route pour accomplir ma première mission officielle du coup, avec un petit peu d'avance, histoire de faire bon genre. Un pantalon de sport plutôt léger, voir même large, et un haut banal qui tournait dans les mêmes couleurs blanches et bleues, lui-même recouvert d'un bon gilet noir et rouge, parce qu'il fait pas spécialement chaud en ce moment. Du reste, j'étais coiffée comme d'habitude, c'est-à-dire à la va-vite.
  Un écouteur relié à mon téléphone tiré jusqu'à mon oreille, j'avançais donc dans les rues, quittant le brouhaha de la vie commerçante, pour rejoindre ce quartier un peu plus riche qui accueille cette maison de repos. La musique pas trop forte, je regardais déjà avec appréhension les alentours, comme si le moindre Skaad pouvait se trouver au prochain coin de rue.
 
    Pour finalement arriver à destination, du moins en vue de la destination, sur laquelle se trouvait déjà une silhouette entrain de patienter tranquillement. Et si la silhouette pourrait très bien passer pour quelqu'un qui attendrait patiemment un bus, ou un transport quelconque, et bien la description qu'on m'a donné pour reconnaître mes collègues m'aide largement à comprendre qu'il s'agissait de Matthew.
  Gardant mon rythme de marche en m'approchant doucement, je tirais sur l'écouteur, qui chutait à côté de ma cuisse avant d'être rapatrié par mes doigts dans une poche, pour s'échouer avec le reste du câble et le téléphone donc je coupais rapidement la musique au moment où j'arrivais devant mon futur collègue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Hmm.. Matthew, c'est ça ? Moi c'est Lilith. Enchantée.

    Souriant doucement, poliment en fait, je regardais un peu autour, me demandant si notre autre partenaire n'était pas déjà entrain de faire ses premiers repérages, ou si j'étais la seconde à être arrivée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]On attend encore Summer du coup ?

    Et c'était en effet le cas, patientant quelques temps, une nouvelle silhouette finissait par se rameuter, dont la vision me rappelle à son tour la description qu'on m'a faites. D'autant plus lorsqu'elle se présente d'elle-même, initiant une question qui me fait sourire gênée, n'ayant pas spécialement souvenir de l'avoir croisé. Peut-être que j'aurais du un peu mieux faire attention au QG, aux gens que je croise. Mais ça viendra bien petit à petit, je risque pas de les oublier maintenant, vu que ça va être mes premiers partenaires de mission.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Désolé, moi.. Ca me dit rien, mais j'ai pas la meilleure mémoire, et je suis plutôt récente chez les Oreins. Je suis Lilith du coup, enchantée.

    Souriant d'un air presque condescendant, je me tourne un peu vers la présence masculine, le laissant se présenter à son tour avant de me tourner vers la maison de retraite, ma voix reprenant d'un air un peu plus évasif et distant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Et du coup.. Je suppose qu'on peut passer de l'autre côté ? Sauf si vous voulez discuter d'une stratégie, ou de nos pouvoirs ? Ca pourrait être utile je pense..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Fév - 18:05
Faudrait que je pense à me reconvertir un jour. Videur de boite ça paye bien, mais ce n'est apparemment pas mon destin. Non, le miens c'est la garde d'enfant ! Et oui ! Vous aussi, pour une tape sur l'épaule et un remerciement style "blabla c'est bien mon gars" paye vous votre propre nounou-matthew. Grand, baraqué et avec une tronche pas sympa il effraiera avec talant les Skaade et autre pédos voulant s’approprier les fesses dodus de vos petites protégées.
Au final, j'en ris, mais c'est quand même presque ça. Je devrais penser à me faire payer en fait. Après tout, on a beau être tous Orein, leur allouer un grand costaud pour les protéger, c'est pas vraiment leur rendre service. Ca les empêches de clamser à l'instant T, mais ça leur apprend pas la vie. Déjà la réaction de Summer lorsque je lui ai annoncé notre mission ne l'a pas enchanté des masses, mais si je lui avait dit que la mission lui avait été assigné par Evans, aucun doute qu'elle m'aurait tendus son majeur avant de tourner les talons.

Je soupire en y repensant. Aujourd'hui, il faudra donc que je sois irréprochable. Je ne sais pas ce qu'elles valent en combat (et encore pour Summer, j'ai déjà de gros doute sur ses talents de combattante) donc je pars du principe que j'agis en solo aujourd'hui. Le rendez vous étant fixé en début d'après-midi, j'ai pris sur moi d'arriver avec pas mal d'avance, après tout, une petite reconnaissance s'impose. Un instant concentrations et quelques secondes plus tard, pouf mon corps rejoint la zone de guerre que nous octroie la rivière. Restant à bonne distance j'invoque ma lunette pour observer la cour du bâtiment et les fenêtres à la recherche de petite bestioles noirâtre.
C'est genre genre de moment ou je regrette le plus la perte de Brad. Plus qu'un ami, c'était une scoper de génie. On a vantait quelque fois la précision de mes tirs et mon fort taux de réussite sans pour autant comprendre que plus de 50% de d'eux était possible grâce aux précieuses information qu'il m'octroyait. Maintenant, je dois me débrouiller seul et à cette distance avec un simple grossissement x2 donc mieux vaut ne pas s'attendre à des miracles. Déjà je n'en ais pas vus une seul se balader dans la cour et mais je crois avoir aperçus trois autres formes à l’intérieur du bâtiment, je ne pourrais par contre pas affirmer qu'il n'y en a pas plus, il faudra s'en assurer à l’intérieur.

Il ne me fallut pas longtemps à attendre après mon retour dans le monde réel pour être aborder par un petit être haut comme trois pommes à genoux. Elle devait être comme Summer et ne même pas avoir 20 ans et elle se retrouve déjà avec un tel fardeau sur les épaules quel mascarade...

- C'est bien ça Matthew Reid ! Enchanté également. Effectivement, on attend Summer, elle ne devrait pas trop tarder.

La première impression que j'ai d'elle est relativement bonne, contrairement à Summer elle ne semble pas effronté, première bonne nouvelle de la journée, si j’apprends qu'en plus elle sait se battre...
Ma dernière comparse ne met pas bien longtemps pour nous rejoindre et se présente directement à sa collègue. Lilith énonce l'idée de discuter strat et je ne peux m'empêcher de sourire. Peut être y a t-il un espoir qu'elle n'ai pas besoin de mon aide !

- Yup, bien penser Lily. Je peux t'appeler lily hein ? Pour ma part, comme pouvoir je n'ai que mon arme, mais je sais m'en servir donc ça devrait aller. Et vous deux ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Fév - 11:58
Je me tais, laissant le loisir de parler au groupe. J'écoute a demi ce qui se dit. Même si au final, je suis plutôt pas mal ennuyée. J'ai pas envie d'être là, et je crois que c'est peint sur ma gueule. Mon humeur maussade est comme un panneau néon qui clignoterait au dessus de moi pour informer en les passants.
Quand c'est à mon tour de parler, je suis relativement synthétique quant a mes capacités. J'ai pas envie de les gonfler. Et au fond, ca m'arrangerai que ca se passe mal. Histoire que la faction comprenne que c'est une mauvaise idée de me sortir de la fac pour faire autre chose.

- si on résonne en terme de jeu vidéo. Considérez que je suis le healer. Et c'est tout.

C'est un peu sec comme intro. Mais au moins, j'annonce la couleur a ce niveau. Je suis plutôt franche. Même s'il faut admettre que je c'est probablement la raison pour laquelle je suis à cet endroit à cette heure là et que c'est ce pourquoi je vais devoir me coltiner une chasse.
Mais au moins, je changerai pas. Je ferais pas semblant d'être une personne amicale ou volontaire.

- J'vais être honnête. J'sais pas m'battre. J'suis une scientifique, et encore, on me considère plus comme une potion de soin vivante au sein des Oreins.

Le cynisme déborde pas mal de mes paroles. Ou l'amertume. Comme a chaque fois que je me rappelle a quel point j'ai jamais voulu ca. Ce truc d'éveillé c'est de l'ordre d'une erreur de jeunesse irréparable. M'enfin, je tais cette antipathie naturelle que j'ai pour les gens de mon camps. Ou du moins, j'essaie au moins de ne pas paraitre agressive. Juste rester sur le ton indifférent et nonchalant. Histoire d'exposer la situation et leur faire comprendre que je ne suis pas là pour leur plaire.

- J'ai mal parlé à un certain faux cul. C'probablement pour ca que je suis ici. Considérez du coup que vous êtes deux et demi sur cette mission.

Ouais, le demi parce que je peux réparer les bobos. C'pas rien dans un groupe. Mais c'tout. J'vais pas non plus risquer de me blesser plus que nécessaire sur ce taf. A vrai dire, je sais même pas si je vais sortir mon épée pour la forme. Histoire de pouvoir me dire symboliquement "J'ai essayé de faire semblant". J'suis pas sûr que ca m'offrira bonne conscience.

Pour sûr, c'pas le courage qui m'étouffe, ni ma bonne foi. Mais moi, si je suis en vie depuis quelques années maintenant, c'est grâce a cette absence de zèle. Même si j'préfere appeler ca de l'instinct de survie. Croyez en une guérisseuse, j'en ai vu des gens qui paraissaient trop puissant pour tomber sous les coups d'un skaad ou d'un kram. Au final, quand on apprend à se battre, on finit forcément par rencontrer plus fort que soi et trépasser. Quand on apprend à éviter les combats, on ne risque tout bonnement pas sa vie et on survit davantage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Mar - 15:28
Lorsque Matthew arbore ce petite compliment sur mon idée de partager nos capacités, j'ai la vague impression de prendre le genre de compliment qu'on fait à une gamine qui va pour la première fois se brosser les dents d'elle-même. Ouais, ce genre de moment où on est pris littéralement pour une petite demoiselle qui doit à peine savoir faire ses tresses. Bon, cela dit, je me cache bien de montrer un quelconque mécontentement, je fais parti des plus jeunes membres de l'ordre après tout, je dois ma place aussi tôt uniquement à mon père qui fait parti des rangs. Et au final, je hoche simplement la tête quand on me demande l'autorisation d'utiliser un diminutif. En combat ça peut servir aussi.
  Et donc, juste une arme, mais ça m'avance pas sur ce qu'est son arme. Je ferme à demi un œil du coup, vers lui, marquant parfaitement ma curiosité pas tout à fait rassasiée, mais déjà on passe à la suivante qui...
  Avouons-le, qui n'a juste pas envie d'être ici. C'est.. Flagrant. Super méga flagrant. Et quand elle expose ses pouvoirs, je pense comprendre pourquoi, elle n'aime pas être sur le front, parce qu'elle soigne. Ouais, je sais ce qu'est un healer, j'ai déjà joué, et je joue encore de temps en temps aux jeux vidéos. Mais donc ok, une scientifique pas habituée aux combats, ça rajoute pas de la valeur à l'effort, mais si on est blessés, on pourra toujours être soutenus directement sur place, c'est pas plus mal.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Moi pour ma part j'ai mon arme, mais c'est pas l'intérêt principal.


    Tout en parlant, je faisais discrètement apparaître mon arme quelques secondes, c'est petit, alors je peux me le permettre en pleine rue. La dague apparaissant entre mes mains, clairement peu utile, déjà c'est une dague, et deuxièmement, elle n'a pas de garde, elle est ondulée, bref, l'outil sacrificiel, je suis pas bête, et comme je disais, les jeux vidéos, je connais, j'ai déjà vu ça comme style d'arme, et ça a jamais été le genre à avoir les meilleurs statistiques.
  Une fois l'arme disparue, envolée dans l’Éther de la Rivière, ou je ne sais quel nom on peut donner à ça, je reprend la parole en souriant doucement, gardant la posture droite et désintéressée. Pas au même niveau que Summer, cela dit. Je suis plutôt pressée d'en découdre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Je peux faire pousser me ongles. En faire des griffes en fait. Genre... Wolverine ? Ou non, lui elles sortent d'entre ses doigts, plutôt la nana dans X-men 2, qui a les mêmes capacités que Wolverine, mais elle c'est vraiment ses ongles qui poussent. Bha voila. Et c'est tranchant comme de vrais lames.


    Autant le préciser, parce que bon. C'est bien beau de dire que je fais pousser mes ongles, mais si c'est pour prendre une remarque misogyne sur le fait que ma manucure va prendre vachement plus de temps... Bref. Ouais, ça tranche, c'est solide, c'est assez spécial à manier cela dit. Mais au moins, je peux planter les Skaad, et c'est ce qui compte, avec le fait que j'ai peu de soucis pour me déplacer, j'ai pas de pouvoirs qui me ralentissent, ou imposant et handicapant. Y'a juste mes doigts que je dois faire gaffe à bien placer pour pas me trancher moi-même.
  Bref, je relevais mes mains, les posant derrière ma tête en clignant des yeux vers Matthew, reprenant sur ma petite question intérieur de tout à l'heure. Puis bifurquant aussi sur Summer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]T'as dis que t'avais que ton arme, mais t'as pas dis ce que c'était par contre.. Et puis.. Bha toi non plus on sait pas, Summer. On va pas te mettre devant j'imagine, mais.. Ce serait cool de savoir. Pour s'organiser. Moi avec ce que j'ai, je sais que je serais devant..


    Au final.. A force de m'entrainer avec P'pa, je pense que je suis assez détendue. Peut-être un peu trop, mais c'est qu'on n'est pas encore dans l'autre côté. Là, une fois dedans, je me concentrerais un peu plus, je me doute.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Mar - 23:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
#660099 dialogue
pensées en *italique*
Comme prévus Summer est tout sauf motivé à combattre. Je ne peux pas dire que je sois vraiment surpris ni même déçus, mais je ressens tout de même une certaine lassitude au fond de moi. Je n'avais jamais bien compris ce que des gens n'aillant pas envie de se battre ni même de défendre notre peuple et nos valeur font dans nos rang. Je me faisais la même réflexion lorsque j'étais dans l'armée et que je voyais des cohortes de jeune blanc bec attiré uniquement par l'argent. J'aurais pensé qu'au moins notre ordre saurait se montrer plus regardant, apparemment, j'avais tord.
Qu'importe au moins Lilith semble plus que motiver.

- Effectivement Lily, je pensais, comme tu viens de le faire, vous la montrer directement. Le truc c'est que contrairement à toi mon arme est légèrement plus... "voyante", mais effectivement tu devras surement ouvrir la voie.

Voyante, si seulement c'était son seul défaut. Le truc c'est qu'en plus d'être impossible à cacher, mon arme pompe énormément dans mes ressources à l'invocation. De part sa taille et la puissance de ses munitions chaque invocation et chargeur se révèle précieux. De toute façon, les environs sont libre de Skaad, alors autant leur montrer directement.

- Allé, suivez moi.

Un légère prière à notre Seigneur plus tard et je commençais à disparaitre dans l'autre monde. Ne perdant pas vraiment de temps, j'invoquais rapidement mon [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] que je viens placer sur mon épaule le temps qu'elle arrive.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Mar - 23:52
Pour le coup, j'admet. J'suis quand même légèrement agacée par le comportements des gens. Entre la fille surmotivée et le gardien de la crêche. Je suis pas sûr d'aimer la place que j'occupe dans le trio. Mais soit. Au moins, la petite prise de parole ne m'oblige pas a répondre au she-logan.

Je ferme brièvement les yeux. Laissant mon esprit bras ballant quelques instants. J'veux dire... J'ai tellement peu l'habitude d'y aller que j'ai presque l'impression d'avoir oublié comment faire.
Un battement d'aile mental, et voilà que je rouvre les yeux, face a Mat'. Comme a chaque fois, j'observe le spectacle d'elivagar avec un soupire de lassitude.
Ma main trône dans le vide quelque seconde. Mon esprit semble presque rouillé tellement cela me semble si peu naturel. L'arme met quelque secondes à apparaitre, la faute a mon manque évident de pratique. Ou alors au don que j'ai pour m'être toujours le moins mouillé possible. Être faussement ami avec des éveillés, ca a du bon comme du mauvais.

Croisant le regard de Mat', j'esquisse un haussement d'épaule avant de soupeser l'arme.

- J'ai du tuer un skaad pour la derniere fois, y'a... Y'a quatre ou trois ans. Je serais pas l'avant garde la plus féroce.

Si tu ne l'a pas compris. Ca veut dire "Ne compte vraiment pas sur moi s'il te plait." Au cas où il aurait oublié le message - Faut toujours répéter les messages importants quand on fait des activités avec les enfants.

En balançant ça, je change vaguement la manière dont je tiens mon arme. Histoire que ce soit plus confortable pour moi de la tenir. Mon regard se perds dans la contemplation de la lame. Même si j'y connais rien, ca m'a tout l'air d'être une épée placebo. Le genre de truc qui ne sert a rien a part décorer les gens hauts gradés lors de cérémonie militaires officielles. Au fond, servir de décors, ca correspond bien a la place que j'occupe actuellement chez les oreigns.

- On y va ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Mar - 15:13
Bon bha.. C'est le moment, je comprend que certaines armes ne sont pas aussi faciles à camoufler que la mienne, et ça m’étonnerait que les Skaad soient au milieu de la rue. Tout simplement parce qu'on les aurait vus.
  Les yeux clos, calmant ma respiration comme un moine tibétain, ou du moins la vision que j'en ai, je me retrouve après quelques instants dans cette étrange atmosphère. Celle qu'on aurait si on se réveillait un beau matin, qu'on sortait dans la rue, et qu'on se retrouvait être le seul être humain dans la ville, puis dans les suivantes. Quelques exceptions certes, mais passer d'une ville de plusieurs milliers d'habitants, à dix personnes peut-être, éparpillées aux quatre coins.. C'est étrange. Apocalyptique en fait.
  Outre l'ambiance assez sombre que dégage ce Monde, je regarde rapidement mes deux partenaires, fixant notamment leurs armes. Une épée, et un fusil. Je m'y connais pas du tout en arme à feu, mais m'est avis que c'est pas le genre d'arme à feu qu'on utilise au contact. Donc oui, je serais l'avant-garde, parce que même si l'épée c'est bien.. Je hausse un sourcil de surprise à la déclaration inquiétante de notre partenaire.
  Je me dis qu'au final.. Je suis pas la seule débutante. Je pensais être accompagnée d'habitués, mais Summer, même si elle a déjà tué un Skaad au moins, n'a pas l'air d'avoir combattu depuis longtemps, alors... Ouais, c'est pas rassurant, et en même temps, la composition me semble pas mauvaise. Et je doute qu'on soit devant le nid de Skaad le plus impressionnant qui soit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Je suis prête. J'ouvre la marche, j'imagine ?


   D'un geste rapide, j'invoquais tout de même ma dague. Plutôt que mes griffes. C'est plus pratique tant que je ne suis pas directement dans la mêlée, et puis j'ai quelques petites techniques qu'on a mis au point à l'entrainement.
  Souriant une dernière fois assez niaisement, je me retournais vers la fameuse maison de retraite. Ou maison de repos, même chose. Et je me concentrais bien plus déjà, guettant les fenêtres à la recherche du moindre petit mouvement, tout en avançant lentement vers la porte d'entrée. Normalement, j'imagine qu'un stratège conseillerait les fenêtres, ou la porte arrière. Mais les Skaad ne sont pas nécessairement très intelligent, alors aucun intérêt d'essayer de prévoir leurs intentions ainsi.
  Le regard plus sérieux, je tourne ensuite la tête en arrière à quelques pas de l'entrée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Je vais ouvrir alors.


    Je lâchais rapidement la dague, la laissant disparaître dans l'éther. Je voulais essayer de la lancer si un Skaad nous agressait en extérieur, mais puisque ce n'est pas le cas, il est temps de passer aux choses sérieuses. Laissant le temps aux autres de prendre position..
  L'arme disparue, je me concentre à peine une seconde, les bras le long du corps, pour faire grandir mes ongles, mes griffes maintenant. Elles poussent vraiment vite, alors c'est l'avantage, et la seconde d'après, je me retrouvais avec des lames peu pratiques, mais dont je suis habituée maintenant, posant la main, sans trop refermer mes doigts, sur la poignée, que je tourne lentement. Avant de tirer la porte vers moi...


[1 : Rien.
2 : Rien, on entend déjà du bruit dans les premières pièces.
3 : Un Skaad au milieu du couloir, droit devant, qui prend quelques instants à comprendre que nous sommes là pour lui tataner le visage.
4 : Un Skaad saute directement contre la porte entrouverte, me poussant en arrière et se retrouvant sur le paillasson juste devant nous.
5 : Un Skaad Chien saute juste après l'ouverture, me faisant chuter en arrière. Mes griffes plantées dans son épaule par réflexe.
6 : Un Skaad Chien me saute dessus, me faisant chuter aussi, et me forçant à retenir sa gueule et ses griffes de mon mieux ~]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La voix des Cieux
Dieu tout puissant
Messages : 94
Crédits : 666
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Mar - 15:13
Le membre 'Lilith Arsinöe' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 6' : 4
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Mar - 17:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
#660099 dialogue
pensées en *italique*
- Exact Lily, Summer tu te place à l'abris entre nous deux, je ferme la marche pour le moment.

Mes paroles s'achève par un movement de charge de mon arme, pour indiquer aux deux autres que j'étais paré. Tandis que les Lilith maintient son regard vers l'avant et les fenêtres je garde à l'oeil nos arrières et les aires pour prévenir toute attaque sournoise. Le chemin jusqu'à la porte d'entrée fut rapide et lil' se mit rapidement en place. Retournant mon fusil vers l'avant je pousse légèrement Summer vers le mur à gauche de la porte et vient me placer entre elle et la petit griffue.

- Je fais l'ouverture avec elle Summer ? Reste bien der...

Même pas le temps de finir ma phrase que déjà notre ouvreuse se retourve projetté vers l'arrière, laissant ainsi ça place à un Skanin qui arrive, malheureusement pour lui, pile dans mon angle de tir. Comme quoi, les méthodess utilisé contre les humains, ce révèle tout aussi efficace contre ces monstres. Mon canon s'élève donc à hauteur de la créature, mon doigt qui le fut de l'arme pour venir se placer sur la détente, rabatant rapidement le chien et... boom ! Ce petit concentré de magie projeté à une vitesse farmineuse vient s'encastrer dans le corps de Skaad, le perforant de part en part. Puis vient la doublette. Car une balle est rarement suffisante on nous entraine à tirer deux balles d'affiler, pour plus de sécurité. La deuxième vient rejoindre sa grande soeur et termine sa course dans la nuque de la masse noire qui ne met pas bien longtemps à disparaitre.

- Ca va Lily, rien de casser ?

Avançant rapidement jusqu'au niveau de la porte, jr jette un léger coup d'oeil pour verifier si quelque chose d'autre ne s'apprête pas à nous foncer dessus.

1/3 Voie ok
4/5 Un de plus en vue
6 Y en a CINQ de plus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La voix des Cieux
Dieu tout puissant
Messages : 94
Crédits : 666
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Mar - 17:20
Le membre 'Matthew Reid' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 6' : 2
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Mar - 22:31
J'admets. Je suis passé derrière en scred. Histoire de cordialement laisser une machine guerre entre moi et la bestiole qui venait de jaillir de la maison. Je profite de l'instant pour mater les alentours. Histoire que notre groupe soit pas pris a revers. C'est donc naturellement que je lance après deux détonation et une seconde de silence

- Rien derrière pour l'instant.

Si on fait un peu attention, je suis sûr que quelqu'un peut détecter la pointe de sarcasme qui perce le détachement de ma voix. Comme un leger accent qui trahirais le cynisme de mes mots.

J'crois qu'au fond, ca m'amuse un peu. En vrai. J'aime faire ce genre d'humour. Faut dire, si je fais pas d'humours, si je soigne pas quelqu'un, je crois que je ne ferais rien de cette mission.

Une fois que le couloir qui mène a l’intérieur parait libre. J'observe lilith. Au final... Nan c'est bon, elle semble ne rien avoir. Par même un petit saignement.
Allez, je m'engage dans le couloir, arme à la main. Probablement que je suis sensée avoir plus de portée que ma compagne dans le domaine.


[1-2 : Rien.
3-5 : Trois loups pops.
6: deux loup apparaissent dans le couloir, l'un se jete sur summer et cette dernière l'embroche mortellement sans le faire expres. Ensuite, elle passe le reste du combat a tenter de grimper a un mur. D'ailleurs. Lilith est persuadé que summer a été utile et elle même dit "Merci pour le coup d'épée"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La voix des Cieux
Dieu tout puissant
Messages : 94
Crédits : 666
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Mar - 22:31
Le membre 'Summer Johnson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 6' : 3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Mar - 2:26
Aie. C'est pas tout à fait ce que j'imaginais. Dans ma tête, soit tout se passait bien, y'aurait rien dans le couloir, ou alors un petit Skaad qui s'attendait pas à nous voir. Ou bien il y en aurait dix, la bave aux lèvres, comme dans des scènes flippantes, et j'aurais refermé la porte aussi vite.
  Mais je pensais pas que la porte viendrait à moi. Non pas que ce soit dangereux, parce que, accompagné d'un petit sursaut de ma part, j'entends les deux détonations, et je vois très bien le Skaad qui tombe par terre, fin de l'histoire pour lui. Mais surtout, ça fait un peu mal, cette porte, je l'ai prise presque dans la tronche, de toutes les forces de cette espèce de chien. Relevant le visage en fronçant les sourcils, je me frotte le nez rapidement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Nan ça va Matthew. J'espère juste que j'ai pas le nez cas...


    Ah. Mon regard aperçoit vaguement sur le côté de Summer, le couloir que je découvre enfin. Et.. Nan, c'est pas rassurant. La bonne humeur, disparut pour laisser place à la concentration, avait presque fait son retour. Mais là, nan. C'est que y'a trois trucs comme celui qui vient de crever qui sont dans le couloir, et ils ont pas l'air heureux qu'on ouvre leur domicile. Je sais pas d'où ils sortent, mais je me doute que les bruits de tir, et le coup de la porte, leur a mis une sacrée puce à l'oreille, donc.. C'est tout ce qu'il y a au rez-de-chaussé ?
  Je garde cette question pour plus tard, parce que là, j'ai surtout envie d'éviter d'avoir l'esprit ailleurs pour le combat. Je regarde Matthew prendre les choses en main, de son mieux, tout en me postant à côté. Pas question de me lancer dans le couloir alors qu'il a une arme à feu, je ferais que lui gêner la vue. Donc autant qu'il tire à sa guise, et que je prenne le relais si les monstres nous foncent dessus et nous atteignent. Quant à Summer...
  Elle l'a dit elle-même non ? Qu'elle servirait à rien ? Enfin.. Elle l'a pas dit comme ça mais... Bon, c'était sous-entendu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Mar - 20:23
Et voilà c'est la merde ! Trois montagnes de muscles, noirs comme l'ébène, en train de fondre sur leur sœur de peau tandis que Lilith est trop loin pour assurer le coup. Parfait, j'imagine que c'est donc a moi de m'en charger. D'un bond je me jette au niveau de Summer avant de bloquer fermement la crosse de mon fusil avec mon coude. C'est clairement l'une des pires manière de tirer, mais ça ma laisse mon deuxième bras libre pour agripper fermement le col de notre médecin pour la tirer d'un puissant mouvement d'épaule vers l'arrière.

Je n'attend même pas la fin de ma première action pour commencer à allumer les Skaads. Mes tirs sont évidement d'une précision inexistante, mais la faible distance qui me sépare d'eux allié au fait qu'il me fonce droit dans la tronche, m'offre un avantage certain et l'un d'entre eux s'effondre avant d'arriver à mon niveau. Les deux autres par contre c'est direct pour ma pomme. Summer enfin à l'abri, j'ai juste le temps de reprendre mon arme à deux mains pour venir la dresser en face des crocs du premier à ce jeter sur moi. Ses dents vienne se refermer sur le canon, à quelques centimètres seulement de mes doigts et tout la violence de sa course folle vient percuter mon torse. Sans même avoir le temps de comprendre je me retrouve au sol avec une les mâchoires d'une machine à tuer qui claquent à quelques centimètres de ma tête.
On tente le tout pour le tout ? Révoquant complètement mon arme je profite de la petite demi seconde de surprise du monstre pour venir abattre mes phalanges sur sa truffe et envoyer mes pouces dans ses orbites.

1 : Le second loup fait sa petit vie et va bouloter mes potes

2-6 : C'est MA jambe qu'il vient bouloter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La voix des Cieux
Dieu tout puissant
Messages : 94
Crédits : 666
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Mar - 20:23
Le membre 'Matthew Reid' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 6' : 5
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Mar - 22:58
Écoutez, je veux bien être inutile. Mais y'a un certain stade ou je trouve que ça devient parfaitement insultant. J'ai l'impression d'être infantilisé a outrance. Et personnellement, ça m'agace. Genre, je sais pas au hasard. Quand Matthew me bouscule et se remet devant moi pour être devant. J'allais frapper cette saloperie, j'essaie de jouer mon rôle.

Bon... Admettons que c'est quand même de ma faute, et probablement celle de mon saincro-saint tact. Même si au fond, j'admets... Ca m'arrange tout de même. Et en vrai, je sais même pas pourquoi j'essaie de jouer le jeu. Ca me faisait chier il y a encore cinq minutes.

Probablement que ma frustration juste une question d'égo. J'oscille entre mes contradictions. Mon envie d'être respecté et celle d'être tranquille dans mon coin. Et au fond, ce qui m'agace probablement, c'est plus mes limites que le zèle de Mat'

M'enfin, j'enfonce cordialement la lame de mon épée dans la gorge offerte de l'ennemi. C'est pas vraiment un coup d'épée vu qu'il n'y a pas d'élan. C'est davantage un poke dans la gorge. Sauf que mon doigt est la lame d'une épée. Et que j'ai pas vraiment d'intentions amicales.
Au final, si la créature se dissous dans l'air comme un smog toxique.

C'est surprenamment facile. Probablement parce que le chien est assez stupide pour ne pas faire gaffe a ce qui lui arrive sur le flan.
D'ailleurs, en parlant de gens stupides qui attaque sans faire gaffe au reste des ennemis, je me remémore presque par hasard qu'il y'a un troisième clebs dans le lot. Et que je n'y ais pas vraiment fait gaffe non plus.
Azy, je m'agace parfois.

Mon visage se tourne vers la silhouette. Le temps de voir ma compagne s'occuper de lui. C'est bon... On est au calme

Je ne laisse pas a mon cerveau le plaisir d'insulter la machine à tuer. Quelque insultes me viennent a l'esprit, voire quelques traits d'esprits pas gentil. Mais bon, pas le temps, faut' que j'analyse déjà la gravité de sa blessure. Je me penche un peu plus vers la jambe de Reed.

- Cimer.

Azy, il m'a arraché un mot de politesse. Même pas d'ironie cachée. même pas un maugréa de mauvaise foi. Juste un remerciement toujours aussi nonchalant qu'a mon habitude


1-2 : Ca devient un peu compliqué de marcher pour mat'. Va falloir peut être envisager de trouver un lieu pour se poser quelques minutes. Histoire d'arranger ca vite fait. Fin' en esperant qu'il n'en arrive pas d'autre
3-4: Un morsure assez légere du mollet, Mat' boite un peu a cause de ca. Pas grand chose de dangereux au final, mais Sum' forcera pour régler ce détail avant de continuer. Quelque soit les protestation de mat'.
5-6: La bête a pas eu le temps de faire grand chose avant l'arrivée de lilith. Une blessure insignifante que Sum' peut arranger en moins d'une minute. Elle ne le fera pas si Matt' ne lui demande rien
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La voix des Cieux
Dieu tout puissant
Messages : 94
Crédits : 666
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Mar - 22:58
Le membre 'Summer Johnson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 6' : 2
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Mar - 15:26
Encore une fois les coups de feu retentissent. C'est grisant, en fait.. Je sais pas comment prendre la chose. Ça me fait mal aux oreilles, et en même temps, je me dis dans ma tête que je devrais être habituée. J'en ai entendu pas mal dans les salles d'entrainement du QG. Là, c'est la même chose, peut-être simplement que.. C'est comme un premier champ de bataille ? On peut pas se défaire du malaise du combat ?
  En tout cas, c'est difficilement plaisant, comme première expérience. Pourtant ça se passait sans grands accrocs, si ce n'est la porte qui me claque dans la figure. Cela dit, il fallait juste que je me pose ce genre de questions quelques instants dans ma tête, pour que les choses se passent un peu moins bien. Les loups qui foncent, ou les chiens, pour ce que j'en sais, avec leur parure sombre de Skaad. L'un tombe sous les balles, mais les deux autres finissent sur Matthew. L'un retenu tout juste par ses mains, l'autre entrain de faire ses crocs sur sa jambe.
  Je vais pas me mentir à moi-même, j'ai été prise d'un petit cran d'arrêt, une seconde sûrement. A me demander quoi faire, comment je pouvais me retrouver là. Pourtant la réponse sur le moment était simple. C'était parce que je l'avais voulu. Je sais pas si c'est pour ça qu'inconsciemment je me suis remise à bouger, mais au final, j'ai fais ce que j'avais à faire. Summer et Matthew s'occupaient de celui entrain de tenter des coups de crocs vers le visage de l'homme du groupe. Alors mes griffes fonçaient sur le molosse sur sa jambe.

    Un coup latéral déjà. C'était presque un tâtonnement, mais au fond, c'est des mouvements que j'ai entraîné longtemps au QG, alors non. La griffure passe rapidement sur le museau de la bête, qui aurait sûrement jappé comme une fillette si ce n'était pas un monstre aux apparences de bête. Puis elle lâchait la jambe, s'apprêtant à reculer. Et c'est là que ma seconde main fonçait droit devant. Si c'était une épée, on dirait une estoc, me semble.
  Mais là, c'est juste mes griffes, qui profitent du recul pour se jeter droit dans l'épaule de la bête, ma main l'empêchant de tourner la tête alors que je m'enfonce comme dans du beurre. Aussi facile que pour découper un steak, jusqu'à sentir la résistance et les tentatives de fuites s'amenuiser.
  Et là, j'abattais la fin, ma seconde main reprenant le chemin de sa gorge, de l'autre côté de l'épaule déjà amochée. Puis c'était fini, la bête tombait au sol. Fin de l'histoire. Enfin pour elle.

    Reculant moi-même, je ressortais mes griffes avant que cela ne finisse par me desservir, les doigts entraînés par le poids du monstre. Puis Je le regardais quelques instants, une sorte de sécurité naturelle, vérifiant qu'il soit bien mort. Mais les Skaad feintent rarement ce genre de chose on m'a dit, donc... Ouais, j'imagine que j'étais juste un peu secouée.
  Et l'instant d'après, tout était passé, le malaise, la difficulté, la paralysie, plus rien. Juste.. Je me retournais vers mes deux camarades de mission, observant la jambe et Summer qui se penchait dessus pour faire marcher ses capacités j'imagine. Je m'avançais vaguement dans le couloir, pas très loin, avant de me tenir sur le côté, pour observer les deux, et la suite du couloir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Bha.. Je nous couvre. Le temps que tu t'occupes de ça. Même si je pense que le rez-de-chaussé doit être vide maintenant..


    Sûrement qu'on a rameuté toute la troupe de l'endroit, avec le bruit. Et si il en était restés, ils seraient déjà là je pense, prêt à 'aider' leurs compagnons. Ou du moins se partager une potentielle proie.
  En revanche, l'étage.. Peut-être qu'ils restent cachés pour le moment. J'en sais rien, et je compte pas m'engager seule. On est trois, autant en profiter, partir solo, c'est stupide, inutile, et dangereux. Cela dit, j'espérais que la blessure à la jambe de Matthew soit pas trop grave. Annuler la suite de la mission pour ça, ce serait dommage, maintenant qu'on y était.. Au fond, j'avais envie de me confronter un peu plus. De voir si ce vague sentiment d'incertitude allait disparaître contre les prochains Skaads. Si y'en avait d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Mar - 4:36
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
#660099 dialogue
pensées en *italique*
La bête à beau se débattre et claquer des dents, ma réaction m'a surement sauvé la vie en le privant de la vue. Ses coups de dents, bien que toujours dangereux, en sont facilement gérable. Enfin, facilement, ça c'était sans compté la troisième saloperie qui a décidé de se taper un bon gueuleton.
Je crisse des dents, mais je sais que le moindre relâchement pourrait m'être fatal. La cavalerie ne met pas bien longtemps pour arriver et que ce soit lame s'enfonçant dans le gorge de la première ou de la mini Kruger qui réduit la seconde en charpie, leur temps de réaction est plutôt honorable.

- Non c'est naturel, c'est plutôt à moi de te remercier.

Je fais le malin, mais intérieurement je serre grave les dents. Je n'arrive pas à voir l'état de ma jambe, je me doute simplement au vus de la quantité d’hémoglobine au sol que ça doit pas être jouasse.
Je laisse notre médecin attitré s'y pencher tandis que Lilith se décide à monter la garde à l'autre bout du couloir.

- Merci Lily. Si tu vois un truc arriver replis toi vers nous, même avec une jambe en moins, je reste apte à les dégommer.

Ironique comme changement de situation n'est ce pas ? C'est la conséquence intrinsèque du surplus de confiance en soi. Les "bon éléments" comme moi se surestime et se sont aux secondes de nous rafistoler et de défendre notre position. C'est bien la quatrième fois que ça m'arrive et je trouve ragent de n’avoir jamais retenus la leçon. Encore que, les balles que je ramassais à l'époque m'avait rarement amoché à ce point.

- Fais ce que tu peux Summer, mais évite de te crever. Arrête le saignement et je serais capable de continuer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Mar - 11:10
- Beau travail Lilith.

C'est dit d'un air presque sarcastique. Pas que je le sois vraiment. Plutôt que j'ai du mal a me détacher de cette attitude.

Sans plus un regard, je me penche sur la blessure sans esquiver la moindre mimique qui trahirais mes pensées. Le spectacle n'est pas affreusement laid. La blessure est profonde, mais pas extrêmement étalée. La refermer prendra moins de temps, moins d'énergie.

- Je peux limiter la casse et la douleur, mais je remplace pas le sang. T'en a perdu. Alors essaie de te ménager un peu de ton coté et je ferais de même.

Je me penche vers la plaie. Ma main s'approche de sa jambe et comme d'habitude, la magie opère d'une simple pensé. Lentement d'abord. Juste la plaie qui se stabilise et arrête de saigner abondamment. Et plus je déconnecte mon cerveau du monde extérieur, plus j'ai l'impression d'avoir un esprit plus aiguisé, d'être efficace.

J'oublie l'endroit où je suis avec une facilité déconcertante. S'il y a des démons noirs qui arrivent. je ne les vois pas. S'il y a des détonations qui doivent percer mes tympans, je le les percoit a peine.
De toute manière, on m'a bien fait comprendre que ce n'est de toute manière pas mon rôle. Je suis le second couteau, l'idiote utile. Et je joue mon rôle.

La blessure de Matt' se referme, du moins le strict minimum. Les fibres du muscles sont a nouveau liées pour ne pas qu'il boite, les vaisseaux sanguins sont a nouveau soudés. c'est tout. Sa  peau est a vif et suinte de la lymphe. Mais il l'a dit lui même. Faut' s'économiser.

Je revient peu a peu dans le monde normal. Mon regard observe le couloir et les alentours.

[1 a 2 : RAS.
2-4 : 1 skaag sanglier git mort dans le couloir le temps que Sum' heal
5-6 : 1 skaag furet, un autre hermine et un autre hirondelles gisent]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La voix des Cieux
Dieu tout puissant
Messages : 94
Crédits : 666
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Mar - 11:10
Le membre 'Summer Johnson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 6' : 1
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Mar - 18:03
'Beau travail Lilith'. Je sais pas pourquoi, mais le ton me ferait presque baisser les oreilles sur ma tête, si j'étais un chat. Je sens un fond de moquerie, ou en tout cas, j'ai l'impression de pas être prise au sérieux. Cela dit, devant la situation, je me garde de commentaire, je préfère me concentrer sur les escaliers et les pièces adjacentes, autant éviter qu'un chien chelou me saute dessus à mon tour.
  Je jette juste un coup d’œil après l'analyse de notre médecin, observant un peu les débuts de ses soins. C'est amusant, comme j'ai rapidement accepté toute cette 'magie', si je puis dire. Un genre de mélange entre le surnaturel, et une soi-disant vérité sur le Monde, qui n'est pas partagée avec la majorité. En soit, je me demande si les premières personnes à avoir inventé l'existence des Illuminatis, et de toutes ces organisations qui dirigeraient soi-disant le monde dans l'Ombre, n'aurait pas eu un vague aperçut des Kram à l'époque.
  Je secoue vaguement la tête, pour sortir de mes pensées inutiles et dangereuses pour ma concentration. L'escalier est calme, le rez-de-chaussée aussi. Les soins semblent avancer, donc, je reste plantée là. Et je pourrais presque avoir envie d'annoncer la fin de la mission, mais ce serait une belle preuve de négligence surtout quand...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]?


    Je lève les yeux au plafond, qui est aussi le plancher du premier étage. Et je dois avouer que je peux difficilement rater les bruits de pas frénétiques. Je sais pas ce qui se trouve là-haut, mais on dirait pas des pieds humains, enfin des chaussures quoi. Donc, un, ou plusieurs Skaads. Et je sais pas ce qui leur prend, mais ils s'agitent, ils changent de place, puis reviennent. J'ai l'impression que ça pullule, ou alors ils sont vraiment, vraiment, vraiment agités.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Vous entendez ? Je dirais... Deux ou trois Skaads ? Peut-être d'autres chiens, si c'est tout ce qu'il y a ici, ça me parait logique.


    Je me tournais vers mes comparses en parlant, avant de reprendre l'observation de l'escalier. Pour le moment, les agitations au-dessus ne semblent pas se diriger vers le haut des escaliers. Et si c'était le cas, je l'entendrais sûrement en avance.. Sauf si l'un d'entre eux étaient encore tranquillement installé à l'étage, et ne s'excitait pas dans tous les sens.
  Donc autant rester prudente. J'avoue que ça me rassure pas d'entendre la marche de l'empereur au-dessus de ma tête. Mes griffes me démangent un peu, et j'ai la chair de poule sur la nuque. C'est pas spécialement agréable tout ça. Vraiment.
  Mais puisqu'on est dans la même galère, je reste devant l'escalier pour le moment, les bras prêts à se dresser si un truc court à vive allure sur nous. Enfin surtout sur moi.


[1-2 : Toujours RAS, ça s'agite mais c'est tout. On se fait chier.
3-4 : Les deux petits fous au-dessus se mettent à courir vers l'escalier, et on a le temps de les voir descendre.
5-6 : Un autre Skaad que ceux qui s'agitent se rue droit dans les escaliers, descendant sur nous. Et lui c'est pas un petit toutou. C'est un Loup mastoc. Genre l'Alpha.]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La voix des Cieux
Dieu tout puissant
Messages : 94
Crédits : 666
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Mar - 18:03
Le membre 'Lilith Arsinöe' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 6' : 2
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 23 Mar - 22:21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
#660099 dialogue
pensées en *italique*

Qu'est ce qu'on s'amuse n'empêche ! Déjà que le coup de croc m'a déboité, je suis contraint de me fatiguer un peu plus en faisant apparaitre quelques munitions supplémentaire pour regarnir mon chargeur. Inutile d'en faire apparaitre un nouveau complet, ce serait seulement du gâchis d'énergie. Dans mon état, la moindre économie est bonne à prendre, je vais devoir redoubler de discipline lors de mes tirs.

En tout cas, à défaut d'aller bien, au moins ma jambe est maintenant rafistolé et mon fusil chargé, c'est déjà pas mal. Je renvois mon chargeur dans son puit avant de me relever, m’aidant légèrement de Summer. Je grogne légèrement sous l'effort, mais le travaille qu'elle vient de faire est remarquable.

- Merci Sum', je pense qu'on peut repartir. Beau travail.

De ce que j'avais entendus les bruits venait tous de l'étage supérieur. Ce seras donc notre prochaine destination, mais nous devons d’abord sécuriser l'ensemble du rez de chaussé. Le risque d'y rencontrer un survivant est relativement minime, mais il ne doit pourtant pas être ignorer.

Pour l'ouverture de porte, je laisse faire Lilith, moi je me poste contre le mur, mon fusil prêt à cueillir toute créature trop entreprenante.

1 à 5 : L'étage est vide
6 : Le derniers survivant, une sorte de belette, attendait patiemment qu'on vienne la déloger, cachée sous un lit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Salt Lake City :: Banlieue-
Sauter vers: