:: Salt Lake City :: Quartier Commercial Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[The Green Pig Pub] Souvenirs du front.

avatar
Messages : 35
Crédits : 40
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Fév - 18:51
The Green Pig Pub:
 

Un soir, après avoir fini son service, Kristopher décide de visiter un des bars de la ville avec un de ses amis. Ils avaient rendez-vous pour 21 heure dans The Green Pig. Prenant un taxi pour s'y rendre, il rentra à l'intérieur du bar. Il commanda une première bière en attendant l'arrivé de son compère. Quelques minutes passèrent avant que finalement, le jeune officier ne reçoivent un message sur son portable, l'informant que son rendez-vous a eut un empêchement de dernière minute. Une légère grimace apparut sur le visage de Kristopher, qui disparu avec un soupir. Il termina d'une traite son verre à demi-rempli devant lui.

Maintenant que faire ? Payer le taxi juste pour un verre semblait relativement triste. Néanmoins, boire seul l'était encore plus. Laissant une pièce sur le comptoir du bar, l'homme se leva doucement, semblant résolu à rentrer. C'est à ce moment, que du coin de l’œil, il crut apercevoir une vieille connaissance. Pour être plus précis, un allié compatriote. Il se dirigea vers lui, le saluant.


"Bonsoir sergent, ça fait longtemps."

Il tendit sa main vers Matthew, léger sourire illustrant son visage. Sourire dont la raison était partagé entre la petite joie de revoir un ancien allié et celui de trouver quelqu'un avec qui partager un bon verre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 59
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Fév - 1:18
Là c'est le moment ou vous me demandez pourquoi je suis assis à ce bar, un verre en face, les chaises à côté de moi désespérément vide un jeudi soir ? Et bien, l'explication est très simple. A la base c'était pour pécho... à la base... mais après le cinquième bar sans trouver le moindre  partie intéressant j'ai lâché prise. Mon boulot commence dans deux heures de toute façon, j'ai plus vraiment le temps de fureter plus loin. Barf, tant pis, je ferais de l’œil à June, elle sera peut être dans un bon jour.
Allé, on prend juste un verre histoire de pas avoir fait le déplacement pour rien et on s'taille. Un double whisky, sans glace, la base. La base.

Le whisky arrive, suivie de près par une voie et une appellation familière. Je me retourne, verre en main pour analyser mon interlocuteur et tenter de le resituer. Ça tête me dis bien quelque chose et le fait qu'il m'appels "sergent" tend à penser qu'on a servit ensemble il y a quelque temps... mais... impossible de me rappeler où exactement. Hum... je vais improviser. Je suis sur qu'en lui parlant un peu ça va me revenir.

- Hey ! Salut gars. Quoi de neuf depuis le temps ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Crédits : 40
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Fév - 1:53
Kristopher afficha une légère grimace de surprise et sur un ton moqueur reprit Matthew.

"Et bien Sergent, on oublie le respect envers ses supérieurs?"

En soi, il savait qu'il était moins respecté qu'un aîné du même rang que lui. Le second-lieutenant restait une personne qui avait étudier pour finir directement officier. Il ne pouvait pas rivaliser avec une personne qui a trimé parmi les soldats. Maintenant, il ne se sentait nullement inférieur à ses aînés. Il s'était démené pour en arriver là et ne comptait pas s'arrêter. Mais passons, il n'était pas vraiment ici pour penser à l'armée. Il prit place en face de son interlocuteur, demandant à un serveur de lui servir la même chose que son interlocuteur.

"Formalité à part, qu'est-ce que tu deviens ? Toujours dans les forces spéciales ?"

Petite inquisition pour débuter la conversation. En soi, il n'était pas si curieux de la situation professionnelle de Matthew mais il était tout de même intéressé par la personne en face de lui. Dans ses souvenirs, c'était un bon élément, une personne capable de s'adapter parfaitement à des situations complexes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 59
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Fév - 14:35
Ting ting ting !
La sonnette à été tiré et tout mon corps s'est tendu après avoir capter le mot "supérieur". Mon corps s'est raidi, mes jambes se sont légèrement tendu et j'étais à deux doigts de me lever pour le saluer. Les habitudes ont la vie rude n'est ce pas ? Quand on à été formaté pendant des années à réagir à certain stimulus, le retour à la vie civil est compliqué.
En tout cas, sa phrase a suffit à me resitué le personnage et notre lieu de rencontre.

- Non, malheureusement j'ai été réformé, il y a bientôt deux ans maintenant.

Pas vraiment envie d'entrée dans les détails, sans pour autant en avoir particulièrement honte, j'ai pas envie d'étaler mon handicape à la gueule de toute le monde. La dernière chose que j'ai envie c'est de ce regard plein de pitié que l'on adresse à ce vieux vétéran mutilé.

- Du coup maintenant, les formalités militaire, c'est fini pour moi. Et toi, tu deviens quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Crédits : 40
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Fév - 16:30
A peine la conversation commencé, voilà que Kristopher mettait les deux pieds sur une mine. Une légère grimace désolée d'avoir enquêtée sur un sujet douloureux s'exprima naturellement sur son visage. Sans vraiment le laisser paraître cependant, le jeune officier trouvait dommage qu'un élément comme Matthew ait du être réformé. C'était un bon soldat, appartenant à l'élite de l'armée américaine.

Mais bon, passons... N'étant plus dans l'armée, il n'y avait plus aucune raison de faire attention aux formalités, ce qui en soi, n'était pas plus mal. Un échange plus libre pouvait avoir lieu maintenant.


"Rien de changé pour ma part. L'habituel en fait."

Ce qui était en parti faux. Il était membre d'une organisation qui combattait des créatures naissant à partir d'une rivière qui se corrompt. S'il disait ça, il se verrait également réformé mais probablement pour une raison autre que celle de son interlocuteur.

"Mais toi, tu fais quoi maintenant ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 59
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Fév - 1:02
Et voilà, comme d'hab, réaction typiquement militaires, au simple mot "réformé" son visage se métamorphose dans la plus honnête "sympathie" pour ma personne. Oui, je préfère dire sympathie à "pitié", ça m'aide à garder un semblant d'amour propre. La blessures en elle même est simple à supporter, bien qu'handicapante sur certain point, je n'avais pas perdus de membre ou de sens, je m'estimais déjà chanceux. Mais ce regard... ce regard...  

- Rien de folichon, je travaille a mi-temps pour un boite du coin.

Il n'avait pas hésiter une seconde à me suivre dans le changement de conversation que je lui proposais. Un véritable officier, ce brave Strickland. Il sent qu'il est sur la mauvaise pente, paf, il saisit la première porte de sortie.

- C'est pas très glorieux, mais ça boucle les fin de mois. Le plus dur, c'est de se réhabituer à la vie civile.

Et encore, heureusement, qu'on m'a proposer un moyen de retourner au front. Je n'ose imaginer les longues journées passer à procrastiner dans ma maison sans cela.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Crédits : 40
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Fév - 1:32
Une boîte dans le coin ? Mmh... Peut-être que à l'occasion, l'officier pourrait s'y rendre, histoire de... En réalité, il n'y avait pas de grande idée derrière. En soi, il n'était pas si proche de Matthew au point d'aller le voir dans son lieu de travail. Mais en même temps, quitte à choisir une boîte où aller dans le futur, autant sortir dans celle où une connaissance travaille.

" Si ce n'est pas indiscret, quelle boîte ?" Demanda Kristopher l'expression interrogatif.

Il ne voulait pas faire l'inquisiteur, mais peut-être que dans cette question, il y avait un certain réflexe maladroit. Dans un premier temps, le second-lieutenant se doutait que l'ancien soldat semblait réticent à dire le nom de sa boîte.
Il l'aurait dit dés le début sinon. Après peut-être qu'il pensait un peu trop de façon investigateur alors qu'il n'y en avait nullement besoin au vu de la situation.


"C'est tout de même une sacrée coïncidence de se rencontrer ici." Fit-il remarquer dans un but clairement anodin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 59
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Mar - 3:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
#660099 dialogue
pensées en *italique*


- The 7th Heaven. Une petite boite dans les quartiers commerciaux. Rien de bien gros, mais la payes est correct.

Après même si la boite n'est pas bien grande, entre le fait qu'elle fasse salle comble à chaque ouverture et son nom, je suis surpris que les seuls risques de procès qui inquiète nos boss viennent de moi. J'ai beau tapé fort, un marketeu aurait tôt fait de crier au plagiat pour gratter un billet. Et ils ont beau se défendre en criant à la coïncidence, je n'y crois qu'à moitié.

- Après, le monde est fait de coïncidence non ?

Ça devient grave si je commence à devoirs répondre à mes propres interrogation...
Passons ! C'est pas le moment de me rendre compte que je commence à péter une durite.

- Mais toi Strickland, j'imagine que t'as du être muté dans le coin ?

Solution la plus logique, il est jeune et doit donc encore être en service.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Salt Lake City :: Quartier Commercial-
Sauter vers: