:: Administration :: Présentations :: Fiches Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

On rempile comme en 40 !

avatar
Messages : 59
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Jan - 21:13




1
Identité

Nom :
Reid

Prénom :
Matthew

Age :
28 ans

Nationalité :
Américaine

Groupe RP:
Orein

Date de naissance :
15 Juin 1989

Avatar :
Ookurikara
Situation familiale :

Célibataire.

Situation professionnelle :

Vétéran des forces spéciales, à présent videur d'une boite de nuit et sauveur de l'humanité.

2
Qui es-tu ?


CARACTÈRE - Normalement, quand on pense soldat, on pense grosse brute décérébré non ? On pense couillons capable d'aller nourrir à des milliers des kilomètres de chez lui pour une idée aussi stupide qu’abstraite que la nation. Bon, pour le deuxième point, je ne vous donnerais pas vraiment tord, mais c'est pas non plus une brutasse sans cervelle. Logique d'un certain côté, peu sont capable d'entrer dans les Forces Spécial. Il faut des nerfs d'acier et une motivation hors du commun pour tenir l'entraînement, mais surtout, faut un cerveau qui fonctionne a plein régime et une bonne capacité de réflexion et d'adaptation si on veut rester en vie. C'est pas non plus un génie, j'ai pas dit ça, il n'a d'ailleurs jamais brillé sur les bancs de l'école. Encore que, son manque d’intérêt ne devait pas jouer en sa faveur.
M'enfin, tout ça, c'est fini. Le retour à la vie civile ça nécessite avant tout du savoir vivre et un certain bagou. Et ça par contre, ce n'est pas trop son fort. Autant gueuler des ordres, ça va, il sait faire, le sujet est maîtrisé, autant il ne comprend pas comment convaincre gentiment un civil de l'écouter et c'est pas trop son délire de mettre des tatanes pour se faire écouter. Alors, le plus souvent il se tait et se contente de rage intérieurement. Pour lui, c'était quand même plus simple la guerre...
PHYSIQUE - Matthew s'est toujours maintenus à un bon niveau sportif, ses muscles sont développés et légèrement saillant, sans pour autant s'approcher de ceux d'un bodybuilder, mais ajoutez à l'équation son mètre quatre-vingts six, ses larges épaules, son bras gauche décoré d'un large tatouage de dragon qui remonte jusqu'à son omoplate, son visage rude, marqué par les épreuves, et ça inspire pas vraiment la quiétude au premier abord. Heureusement, à côté de ça, ses longs cheveux bruns et ses yeux ambrés permette d'adoucir légèrement son côté brut de décoffrage.
HISTOIRE - Le premier souvenir de Matthew est une grande boîte en bois dans laquelle dormait son papa qui glissait lentement au fond d'un grand trou. Il ne comprenais pas vraiment pourquoi on le mettait dans le sol mais sa maman lui avait demandé en larme de se tenir tranquille et Matthew, lui, il aime sa maman ! Alors il ne dit rien et laisse faire les monsieurs. Même quand les monsieur se mirent à jeter de la terre dedans. "Les adultes ont vraiment des idée bizarre" se disait-il. Il se rappels également un grand monsieur avec l'uniforme de son papa qui s'était approché de sa mère pour lui donner une petite boîte rectangulaire. A peine l'eut elle reçut qu'elle s'effondra en larme alors Matt lui il a protéger sa maman et il est allé taper les jambes du méchant monsieur. Il fut d'une remarquable efficacité car il battit rapidement en retraite.

Quand il rentra a la maison il se demanda quand rentrerait son papa. Après tout il partait souvent son papa, mais il ne lui en voulait pas ! Son papa c'était un héros on lui a dit, comme dans ses dessins animés, alors il en était vachement fier ! Il s'en vantait tout le temps devant ses camarades d'école. Y disait que plus tard, lui aussi ce serait un super héros.
Sa dernière année de lycée s'était terminé il y a peu lorsqu'il reçu la lettre qu'il semblait attendre depuis toujours. Ce simple bout de papier était pourtant le concrétisation de tout ses rêves. Certain rêve de devenir ingénieur, d'autre médecin ou encore avocat, lui, il voulait être soldat, défendre son pays contre les barbares qui font couler le sang américain depuis bien trop longtemps.

Motivé à en découdre, c'est donc vers la forces spéciales qu'il fut orienté. L'entrainement fut rude, à la limite du raisonnable, mais c'était rien comparé à son temps de service. Tout l'entrainement du monde, toute les heures à s'entrainer au tir, a répéter inlassablement les gestes et les postures de combats, à donner les premiers secours à un camarade blesser, tout ça fond comme neige au soleil la première fois qu'on est prit sous le feu ennemie. Tirer sur une cible en carton, même à 300 mètres au final, c'est simple, tirer sur une djellaba qui court vers toi en déchainant un déluge de plomb en fusion c'est pas le même délire ou devoir stabiliser son chef d'équipe avant qu'il ne se vide de son sang c'est pas vraiment le même délire.

Pour Matthew le front était dur à supporter, mais il était incapable de s'imaginer faire autre chose. Sa vie était dur, ses choix dur à porter, mais chaque taliban mort était un G.I de plus qui pourrait rentrer chez lui se disait-il, ça n'excuse pas les atrocité qu'il a put commettre, ni ne l'aide à trouver le sommeil la nuit, mais au moins pouvait-il encore se regarder dans le miroir sans dégout et c'est un luxe que ne se payait pas tout les membres de son unités. Il ne comprenait pas, ce qu'il faisait ne lui semblait pas "juste". Les embuscades qu'ils tendaient, les assassinats qu'ils exécutaient, les "interrogatoire" qu'il menait... au final, valait-il mieux que l'ennemie qu'il méprisait ? Et malgré tout, les médailles s'accumulait. Les meritait-il vraiment ? C'est 2012 qu'il eu sa réponse. Ces salaud avait attaquer l'ambassade Américaine de Benghazi en Libye, tuant l'ambassadeur Stevens. Il le connaissait ce gars, il l'avait déjà rencontrer à Damas et c'était pas un politicien comme les autres. Lui semblait réellement se soucier du sort des petites gens, aussi bien américaine qu'étrangère. Ce fut le déclic dont il avait besoin. Certes ces actes était atroce, mais c'est pour éviter que ce genre de tragédie se répète qu'il ne devait pas flancher.

Finalement, après dix ans à parcourir les mondes, c'est au Nigeria que sa carrière prit fin. La mission n'avait pourtant rien d'extraordinaire, des G.I était charger de sécuriser une petite ville de campagne et lui avait était positionné avec son binôme sur les collines environnante pour couvrir leur progression en temps que tireur de précision. Son fidèle M21 en mains, il suivait d'un œil distrait la progression de la colonne. Après tout, les derniers rapport indique que les forces d'ISIS avait levé le camps depuis maintenant trois semaines. Plus qu'une mission visant à déloger un quelconque ennemie, c'était plus pour sécuriser de manière sur la zone pour y établir un camp avancé. Sa présence servait juste à rassurer les troupes régulière qui se savait protéger par un béret vert.
Et puis soudain, un bruit, une pierre était passé juste à côté de son visage et dévalait la colline à toute vitesse. Lâchant son arme ils se retourna sur le dos, dégainant d'un même mouvement son arme de poing, mais c'était déjà trop tard, un homme se tenait juste au dessus de lui, un imposant fusil de chasse dans les mains. Les deux impacts lui firent l'effet d'un coup de masse broyant ses côtes. La respiration coupé et incapable de réagir c'est à son scoper qu'il doit son salut. Alors qu'il était lui même au contact d'un assaillant il réagit assez vite pour saisir son couteau de combat et éliminer les deux avant que le second n'ai le temps de recharger son arme.
Matt était vivant, mais pour lui la guerre était terminé. Le choc avait briser de nombreuses côtes qui c'était loger dans son poumon droit. Trop durement atteint, les chirurgiens dure amputer les deux lobes inférieurs droit.

Le retour à la vie civil fut rude. Aussi clinquante soit ses décoration, aussi grand soit ses actes de bravoure, personne ne voulait comme travailleur d'un mec dont les seul connaissance était de tuer les autres avec une efficacité remarquable. Alternant les petits boulots, il finit videur d'un boite de nuit dans un quartier un peu chaud de la ville. C'était pas glorieux comme métier, mais ça lui permettait au moins de boucler les mois, sa pension militaire n'étant pas suffisante à assurer le style de vie auquel il s'était habitué.

La fin de sa vie aurait pus être morne si un ancien collègue ne l'avait pas contacter l'année dernière. Apparemment des sortes de monstre arpentait les rues de notre pays, s'en prenait à notre population et il faisait partie d'un groupe qui luttait pour s'en débarrasser. Bien que fortement sceptique par rapport à son histoire, sa fibre patriotique et sa soif d'aventure avait été touché. Lui accordant une chance de prouver ses dires, il se fit conduire jusqu'à la fameuse "organisation" qui sut se montrer bien plus convaincante. On lui offrit une chance de se rendre de nouveau utile et il n'allait pas cracher dessus.


3
Les pouvoirs

Arme - Fusil d'assaut type M21

Thématique de pouvoir - Guerre

Pas grand chose à dire, Matthew peut invoquer diverses armes et équipement lors de son entrée dans le monde éthéré. Il peut invoquer plusieurs de ses pouvoirs en même, mais le nombre de ses munitions est limité à son entrée dans un monde. Ses munitions remis à zéro s'il quitte et revient dans un des mondes, mais les équipements qu'il avait préalablement invoqué disparaîtront également. Impossible donc de spammer les claymores pour piéger tout un bâtiment.

Livre de sort

Sort n°1: Lunette de visée
Une lunette de précision équipé d'un grossissement de variable de 1 à 8 fois et d'un réticule de visée pouvant être monter sur son fusil. Lors de l'invocation, la lunette apparait dans sa main et doit être monter manuellement ce qui peut prendre une bonne quinzaine de seconde.

Sort n°2: Taser
[Munition : 1]
Alors, un Taser un taser, c'est simple. Tu pointes le petit laser sur le méchant en face, tu l'alignes sur ses couilles, tu presses la détente et normalement le type est au sol à se plier de douleur pendant quelques secondes. D'une portée maximale de 7 mètres, c'est l'outil idéal pour éloigner truands et belle-mère.

Sort n°3: Grenade incapacitante
[Munition : 3]
Les grenade incapacitante servent à déstabiliser l'ennemie en l'aveuglant s'il regarde directement l'explosion et à les assourdir s'ils sont à moins d'un mètre. Son efficacité est multiplié en environnement clos.

Sort n°4: C4
[Munition : 1]
Un pain d'explosif plastique pouvant prendre divers forme, mais nécessitant un petit temps de mise en place et l'explosion sera télécommander. Le détonateur et la télécommande sont invoqué en même temps que les explosifs.

Sort n°5: Drone de reconnaissance
[Munition : 1]
L'exploration a toujours été une tache dur et dangereuse... enfin jusqu'à l'invention des drones ! Maintenant, prenez place au fond de votre canapé, attrapé une bonne bière et aller vous balader avec ce petit bijou de technologie. Grace à sa caméra intégré et une retransmission en temps réel sur un écran de 14 pouce et se joystick de contrôle, le drone permet une reconnaissance parfait de la zone et une maniabilité exceptionnel. Il est par contre extrêmement fragile et le moindre impact un peu trop puissant le détruira. La netteté de l'image est évidement dépendante de la nature.

Sort n°6: Bouclier de protection
[Munition : 1]
Se faire tirer dessus n'est jamais bien agréable, même caché derrière toute ses protections de kevlar, ça fait toujours atrocement mal de se ramasser une balle. Pour palier à se genre de désagrément, le bouclier balistique est parfait. Bon, il est lourd, encombrant et nécessite l'usage d'un bras complet pour être manier, excluant totalement l'utilisation d'un fusil en même temps, mais il met à l'abri de la plus part des armes conventionnel de notre monde.

Sort n°7 : Tomahawk
[Munition : 3]
Le tomahawk c'est avant tout une arme de bonhomme ! Faut en avoir pour dégainer une simple lame contre des gars armé de putain de fusil, mais faut en avoir encore plus pour oser la lancer. Et pourtant c'est comme ça que ça a été imaginé. Réfléchissez y ! Vous avez un putain de fusil capable de tirer une trentaine de balle en moins de 5 secondes et vous vous dites : "Hum... non fuck it trop simple, moi j'suis un vrai mec !" et vous dégainez votre petite hachette amérindienne. Là vous en imposez ! Là vos balloches elles sont imposantes !

Sort n°8: Mine Claymore
[Munition : 2]
Ce dispositif explosif est à détection laser et peut sans difficulté balayer les jambes d'un ennemie peu vigilante. Son rayon d'action est d'un mètre, droit face à elle. Elle peut être désamorcé de manière simple par un tiers s'il possède les connaissances nécessaire.

Sort n°9: Grenade à fragmentation
[Munition : 2]
Une grenade à main explosant après cinq seconde. Elle projette une nuage de shrapnel dans un rayon d'action de 15 mètres efficace, mais son rayon mortel est de 5 mètres. Son espace est particulièrement efficace en espace confiné où le blast peux désorienter assez durement un adversaire à couvert.

Sort n°10: Lance Roquette Individuelle
[Munition : 1]
L'AT4 - AST à été spécialement crée pour être utilisé en espace confiné en réduisant au maximum la déflagration arrière. Conçu pour être une arme antichar basique, il est relativement léger, mais de par la forme de l'ogive et sa charge tandem il dispose d'un redoutable pouvoir pénétrant et explosif. S'il est à la base utilisé en temps qu'arme anti-char, la version AST est destinée à la destruction de bâtiments et autres structures.



Protection corporel - Lorsque Matthew se téléporte dans le monde éthéré, des protections de combat apparaissent sur son corps.

Niveau 1: Casque de antibruit électronique
Ce casque permet de filtrer et de réduire les son trop puissant comme celui des coups de feu de son arme et à l'inverse d'amplifier les sons environnant plus faible.

Niveau 2: Manchette de protection
De large manchette de kevlar recouvre ses bras et la paume de ses mains, le protégeant contre les armes blanches et les armes de petits calibres. Le taux de protection dépend évidement du level adverse et de la taille de la lame ou de la munition. Évidement, cela n'arrête pas l'impact de l'attaque, ça annule juste les perforations et déchirure, les transformant en dégât contondant.

Niveau 3: Protection Corporelle
Un gilet par-balle ainsi qu'un casque balistique viennent achever son armure protectrice. Elle permet de stopper des cartouches de calibre raisonnable (type fusil d'assaut) et la plupart des armes blanche. A nouveau, cette armure ne le rend pas immortel ! Un coup de hache, même sans percer sa protection pourra lui briser les os, de même qu'une arme de gros calibre le transpercera de par en par.


(c) Reira de Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Fév - 15:46
Validation de personnage

Salut par ici o/ Je passe pour te valider, y'a pas mal de fautes, notamment des fautes d'inattention, mais c'est pas trop dérangeant. Un passé militaire bien expliqué, sans pour autant rentrer dans le moindre détail, c'est cool. Donc validation de mon premier collègue Orein !

Dès à présent, tu peux vagabonder sur le forum et commencer des RPs. Si jamais tu ne sais pas avec qui et comment RP, tu peux aller dans cette section, faire une demande de RP.
Si jamais tu veux paraître bien organisé, il y a la section des listing de RP et de relation, qui te permettra de tout bien rangé comme tu le veux.

Et bien sûr, tu auras probablement des questions au cours de cette aventure RP, alors je t'invite fortement à les poser dans la FAQ du forum. N'hésite pas, nous répondrons aussi vite que possible. Amuse-toi bien parmi nous ! C'est parti !
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Présentations :: Fiches Validées-
Sauter vers: