:: Administration :: Présentations :: Fiches Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il y a toujours un commencement... [Terminée]

avatar
Messages : 18
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Jan - 6:00



1
Lilith Arsinoë

Nom :
Arsinoë

Prénom :
Lilith

Age :
17 ans

Nationalité :
Américaine

Groupe RP:
Orein

Date de naissance :
6 Juin

Avatar :
Kijin Seija - Touhou

Situation familial :

Fille unique de parents séparés. Actuellement sous la garde de son père à Salt Lake City.

Situation professionnelle :

Lycéenne.

2
Qui es-tu ?

CARACTÈRE - Lilith est très renfermée, pas spécialement extravertie, et même pas du tout en réalité. Elle n'est pas vraiment du genre à aller chercher le contact et la discussion, et même si vous en faites l'effort, elle ne fera pas parti de ceux qui répondent rapidement, avec aisance et charisme. Elle est dévorée par une timidité presque maladive, au moins pendant les premiers contacts.
  Un peu plus loin dans ses pensées, on trouve une jeune fille agréable, bien pensante et aimable. Loin de pouvoir désirer le mal, du moins de base, elle est en réalité une personne très humaine, dans le bon sens du terme. Néanmoins, les traitements de ses 'camarades' ont laissés leurs marques sur ce comportement, et il faut bien avouer que derrière cette bienveillance, se cache un goût de la vengeance fort et acre. La vengeance est un plat qui se mange froid, certes, mais pour Lilith, il peut être long à venir, ce plat. Et en attendant qu'il soit là, il se mijote, il marine longuement.
  C'est une particularité qui s'est construite, mais elle pardonne bien difficilement les écarts volontaires, notamment quand ceux-ci sont voués à faire du mal ou blesser quelqu'un. D'autant plus lorsqu'il s'agit d'elle-même, un poil égoïste sur ce point, elle n'hésitera pas à faire en sorte que quelque chose qui soit voué à l'impacter de façon négative, se retrouve sur le dos de quelqu'un qu'elle n'apprécie pas. Si elle peut mener les uns contre les autres les cibles de ses envies vengeresses, c'est avec plaisir qu'elle le fera.
  Pourtant, malgré ce trait qui semble manipulateur à souhait, elle est loin d'en être une très douée, de manipulatrice. Son visage donne aisément les raisons de ses actes, comme un livre ouvert pour quiconque sait lire.

    A côté de ça, une fois rentré dans ses bonnes grâces, vous aurez une amie fidèle et active, qui n'hésitera pas à vous aider sur quoi que ce soit où elle peut justement vous apporter cette aide efficacement. Et qui n'hésitera pas, au contraire, à s'éclipser, ou vous laisser vous débrouiller, si c'est ce que vous désirez, ou bien si elle se rend compte n'être qu'une potentielle gêne dans un domaine qu'elle ne maîtrise pas.
  Malgré cela, elle a tout de même sa grande part de curiosité, et c'est parfois gênant quand elle se met en tête de vouloir connaître un peu mieux ses proches, sous couvert de vouloir bien faire, de vouloir les comprendre pour mieux s'adapter à eux, elle peut parfois oublier une petite notion de vie privée.
PHYSIQUE -     La gamine est plutôt jolie, son âge est assez facile à deviner, fin de lycée, à un ou deux ans près selon son sourire, ou bien son air fatigué ou non. Une peau plutôt blanche recouvrant son mètre soixante-trois (1m63) et ses cinquante-deux kilos (52). Une allure assez gracile donc, dans la moyenne de la taille humaine déjà. Bien que le corps puisse encore faire enfantin, ou presque, le manque de forme aidant.
  Un visage qui change beaucoup, plein d'expression, et facile à lire. Du sourire aux larmes en quelques secondes, mais aussi les différents tons plus communs, comme l'ennui, cette espèce de moue permanente, pas très exaltée, ces soupirs aussi nombreux, exprimés par une bouche mince aux lèvres fines, capable de s'étirer pour exprimer la joie comme la colère ou le dégoût. Bouche surmontée par un nez fin mais assez long, presque pointu.
  Deux perles d'ambre se promenant dans ses iris, expressifs à souhait comme tout le reste du visage, brillants parfois de curiosité, ou s'assombrissant de rage aux moments les plus fous.
  Mais son œuvre la plus récente, est dans sa chevelure. Des touffes normalement ébène, tombant dans le bas du cou, parfois un peu plus bas avant de refaire un tour chez le coiffeur. Son tableau se couvrant désormais de quelques couleurs, des mèches qu'elle affectionne à renouveler, s'offrant de petits luxes d'originalité, particularités loufoques aux yeux de certains, 'bien une idée de jeune ça', comme diraient ses parents. Quelques mèches blanches comme le sel parfait du grand lac de sel de la région, donc, entourant le haut de son visage ainsi que les côtés. Et couplées d'une mèche rouge, tombant parfois au milieu de ses yeux, ou remontée pour ne pas gêner sa vue. Le tout souvent ébouriffés, dans un bordel presque organisé de parfait garçon manqué. Bien que son visage laisse s'évertue rapidement à dissiper les doutes des premiers coups d'œil.

    La mignonne se trouvant souvent emballée dans des vêtements aux couleurs simples, dans les coloris habituelles de ses goûts, du blanc au noir pour les teintes, et récupérant quelques originalités rouges ou bleues pour accompagner. Des robes et des jupes, légères et peu prétentieuses, pas de la mise en valeur vulgaire ou provocante, de simples vêtements de jeune fille au cœur de l'adolescence. Parfois, quelques shorts en été, suivant une tenue proche du T-shirt, rarement plus habillée que ça.
  Son attitude et ses postures se faisant légèrement changeante. De la fille curieuse et enjouée, à la peureuse peu assurée. Sans compter ce que son pouvoir provoque chez elle et son caractère, les attitudes carrément changeante, prétentieuses et insultantes, qui se laissent totalement maîtresses de ses postures dans ces moments où elle perd le contrôle.
HISTOIRE - Lilith Arsinoë, fille de Mary Vrendel et Frank Arsinoë. Elle a grandit dans une famille assez mouvementée, ses parents ne s'entendant plus depuis quelques temps lorsqu'elle fut en âge de comprendre les éclats de voix qui les prenaient parfois. Calme et renfermée, timide, dans son jeune âge, elle n'était pas vraiment l'idole de sa classe, pas non plus détestée. Elle était juste dans son coin, dans une école de New York.
  Puis ce qui devait arriver arriva, ses parents se séparèrent, et bien que les engueulades fréquentes soient difficiles à supporter, c'était tout de même un certain chahut dans la tête d'une gamine. Bercée de droite à gauche, entre la garde maternelle, puis la garde paternelle, en attendant un jugement définitif. Notamment quand les deux se prenaient à l'idée de déménager, la forçant à subir des transports entre Salt Lake City où son père reprenait des recherches en biologie, et Washington, où sa mère secrétaire d'état souhaitait poursuivre sa carrière politique.
  Elle n'a jamais trop apprécié la carrière de l'un ou de l'autre cela dit, mais quand la décision fut prise de la laisser à son père, elle avait déjà atteins l'adolescence. Et cette décision la réjouit autant que possible. Elle détestait bien plus la politique qu'elle n'ignorait la biologie, et vivre avec sa mère qui se vantait d'être une étoile montante de la politique, une icone future de cette pratique qu'elle voit comme autant malhonnête qu'inutile... Et bien oui, vivre avec son père était ce qu'elle préférait.

    C'est donc à Salt Lake City qu'elle reprend le cours de sa vie de façon plus stable, quelques voyages tout de même, parfois, pour retrouver sa mère. Même si elle vit ça comme une obligation épuisante, plutôt qu'un heureux voyage pour garder les liens familiaux intacts.
  Cela dit, ça aurait pu être une vie plus calme et délicate que ce qu'elle n'était. Le collège, c'est l'âge bête, on le dit toujours. Mais pour certain, c'est pire que ça, quand on est la cible de la bêtise des autres, c'est un autre niveau de poids sur la conscience. En effet, toujours calme et renfermée, la gamine n'avait jamais eu trop de soucis dans les écoles élémentaires, puisque c'était presque une qualité, et elle arrivait à avoir quelques amis d'une certaine façon.
  Mais voila, le début d'adolescence, c'est le rejet, la persécution, simplement pour avoir l'impression d'être au-dessus de l'autre. Et Lilith n'était pas du bon côté de la balance, au risque de vous décevoir. Elle prenait sur elle, bien entendu, mais comme n'importe quelle ado' en pleine persécution, il y avait les moments difficiles. Elle a reçu peu de coup, voir pas du tout en fait, si ce n'est des bousculades, peut-être quelques chutes à cause de ces dernières, mais c'était bien moins grave que ce qu'on pourrait imaginer. A part au niveau de son mental, comme pour tous ceux subissant ce genre de traitement, ce n'est pas bon pour l'estime de soi, le courage et la volonté.
  Elle était passée par une phase assez sombre, la vie étant on-ne-peut-plus décevante, de bien des manières, et son père, plutôt présent, ne voyaient pourtant pas grand chose de ces soucis. Elle était douée à l'école, suffisamment pour un avenir prometteur en tout cas, et c'est comme beaucoup de parents, la chose qui lui importait le plus, et un signe qui d'après lui montrait que sa fille allait très bien.

    Jusqu'au lycée, les brimades continuaient. Et encore maintenant. Mais c'est à ses seize ans qu'un tournant particulier prenait place dans sa vie. A l'occasion d'un week end organisé par son paternel, elle avait réussi à se détendre un peu, profiter de cette joyeuse sortie, jusqu'à ce que le soir du samedi soit venu.
  Rien de bien grave ne s'était déroulé, mais c'est autour de la table où le repas venait de se terminer, qu'un nouveau sujet, insolite, étrange, venait s'infiltrer dans les discussions. Son père est un Orein. Il avait été recruté il y a deux ans, et il voulait plus ou moins laisser le choix à sa fille. Lui expliquant tout de l'affaire de la Rivière de la vie, des Initiés, des Kram également, et des Skaad. Mais la décision est loin d'être venue tout de suite, d'abord Lilith avait paniquée, pensant que tout cela révélait un danger permanent, non pas si elle acceptait, mais déjà maintenant, avec son père membre de cette organisation de l'ombre.
  Elle avait refusé donc, et le week end s'était achevé bien silencieusement, bien que les deux fassent les efforts pour ne pas rendre ce moment plus malaisant encore. Puis la vie avait repris son cours, avec les éternels bourrins sur le dos, les difficiles moments à supporter les insultes et les moqueries. Quelques mois pendant lesquels la jeune fille laissait de plus en plus ces soucis de côté, pour réfléchir à cette proposition étrange.

    Et elle avait craqué. Ou bien accepté, tout simplement. Reparlant d'elle-même de ce sujet à son père, posant quelques questions, notamment sur sa mère, qu'elle apprit être normalement humaine, en tout cas son père n'avait rien qui ne prouve l'appartenance de la mère à l'une des organisations.
  Il l'avait emmenée au QG donc, où elle visitait le tout, chaperonnée par son père ravi et en même temps inquiet. Qui ne le serait pas en engageant sa fille unique dans une guerre étrange comme celle-ci ? Mais c'était son choix, et il le respectait, c'est pour ça qu'il lui en avait parlé, et qu'il ne s'était pas énervé de la voir refuser, il aurait respecté tout autant qu'elle continue à rejeter l'idée de devenir une Orein.
  Mais la voila, dans le laboratoire, où elle s’apprêtait à changer de vie. Elle avait souhaité passer seule cette 'épreuve'. Seule, mais avec un scientifique cela dit, là pour faire d'elle une Initiée. Et ce dernier lui avait proposé sa liste de fils, les pouvoirs qu'ils pouvaient lui apporter. Et c'est du fin fond de quelques mauvais ressentis, que son esprit s'était focalisé sur un fil en particulier. Sombre et violent en théorie, mais elle se justifiait en expliquant qu'il était évident que pour combattre, il ne fallait pas hésiter à utiliser les moyens les plus difficiles.
  Le fil du Démon. Des entités imaginaires issues de l'esprit humain, ou de la réalité, qui sait ?

    L'opération terminée, elle avait rejoint son père dans le QG. Et sa nouvelle vie pouvait commencer. Sa formation, aidée par quelqu'un avec qui elle avait des contacts évident depuis sa naissance. Ses premiers combats, chaperonnée toujours par ce père qui n'était pas seulement un chercheur en biologie, au final.
  Maintenant, elle était une Orein à part entière, et c'est dans cette voie qu'elle souhaite s'immerger plus avant. Oubliant un peu sa vie humaine, ne sachant pas quoi en faire, elle espère simplement avoir une idée avant qu'il ne soit trop tard, des études ? Peut-être. De toute façon, elle avait encore son lycée à terminer. Le temps avance lentement, même pour les Initiés. Ou bien est-ce simplement la jeunesse qui donne cette impression.
  Ainsi naquit Lilith la démone ~
(c) Reira de Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Crédits : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Jan - 6:03



 

 
3
Les pouvoirs

 
Arme - Dague sacrificielle

Thématique de pouvoir - Le fil du Démon.

    A chaque sort, Lilith débloque une nouvelle partie de sa forme démoniaque, sauf au dernier. Elle peut revêtir chaque partie séparément, mais si elle souhaite en mettre plusieurs, en cas de manque d'énergie, ce sera la plus puissante de la liste qui sera retirée en première.
  Bien entendu, en tant que femme, le démon duquel elle tire petit à petit son apparence et sa force, tient plus de la succube que du diablotin ~

Livre de sort

Sort n°1: Griffes
    Le premier outil des démons, les griffes. C'est la seule partie de sa panoplie que Lilith peut un peu contrôle dans leur forme, gérant leurs tailles. Entre 2 et 10 centimètres.
  Elles sont tranchantes comme des armes d'Initiés, et peuvent rivaliser avec elles bien que la force de ses doigts ne puissent aucunement rivaliser lors d'une parade d'une arme tenue avec une ou deux mains. C'est simplement un indice de résistance.


Sort n°2: Crocs
    La bouche de Lilith peut voir grandir légèrement ses dents, et surtout les faire prendre une forme bien plus pointue, capable de trancher dans la chair à grands coups de crocs.
  Ce n'est pas spécialement difficile de parler ainsi, et sa bouche s'adapte très bien à cette nouvelle forme, pour qu'elle ne se coupe pas elle-même au niveau des lèvres ou des gencives.


Sort n°3: Cornes
    Deux longues cornes qui se plient et se ramènent lentement vers l'avant peuvent sortir du crâne de Lilith. Incurvées ainsi, elles laissent leur deux pointes en avant, mais sont peu utiles en termes offensifs puisque pas assez longues.
  En revanche, elles sont d'une solidité à 'toute' épreuve. Une défense très solide pour sa tête, et les coups de boules ont une toute autre forme d'agressivité ainsi.


Sort n°4: Queue
    Lilith peut développer une longue queue, telle les succubes. Bien maîtrisée, elle peuvet améliorer son équilibre avec, comme les animaux. Mais surtout, au bout, elle possède une pointe, comme celles des flèches. Très pointue, vicelarde, elle peut l'utiliser à des fins tou à fait offensives, la dirigeant à volonté.

Sort n°5: Charme
    Le corps de Lilith se change bien plus largement quand elle fait appel à cette capacité. Mais pas à des fins offensives. Tout juste un peu défensives. Ses cheveux poussent, jusqu'au milieu de son dos. Ses yeux rougissent, s'intensifient dans leur couleur. Son aura change, toute entière.
  Elle dégage le vrai charme des succubes ainsi, et si c'est en général une vision assez charnelle qu'on imagine à cette forme, c'est surtout une forme d'intimidation qu'elle dévoile en combat. Une influence un peu mental, qui fait hésiter ses ennemis, ralentis leurs réflexes et leurs réactions. Une façon de déstabiliser.


Sort n°6: Ecailles
    La peau de Lilith peut commencer à changer aux extrémités. Ses poings, ses pieds, ses chevilles et ses poignets. S'arrêtant peu avant les bras ou les jambes. Elles parsèment un peu ses hanches, son cou, et quelques unes apparaissent sur son visage.
  Elles sont très solides, à l'image de ses griffes, et des armes que les Initiés invoquent. Elle ne peuvent pas bloquer l'entièreté des coups, mais un coup faible, ou bien dévié, n'arrivera pas à passer les défenses, tandis que des coups plutôt moyens, ne feront que l'entailler là où elle aurait normalement du souffrir d'une blessure plus lourde.


Sort n°7: Ailes
    A partir de ce niveau, Lilith est désormais capable de faire apparaitre ses ailes de succubes. Loin d'être des ailes à plumes, il s'agit plus de grandes ailes de chauve-souris, ou de dragon, pour ceux qui connaissent mieux ces créatures fictives. Des ailes aux membranes légères mais pas trop fragiles, segmentés par des longues tiges de sa chair démoniaque.
  Elles sont peu offensives, pas du tout en fait. Et pas directement defensives. En revanche, la mobilité de la petite succube s'améliore grandement ainsi. Capable de donner de l'élan supplémentaire à ses petits sauts en arrières, ou en avant. Et bien concentrée, elle peut même voler sur quelques mètres, également à quelques-uns de hauteur.


Sort n°8: Armure
    Après les écailles, Lilith est maintenant capable de protéger toute sa peau. Tout son corps en réalité, prenant une teinte bleutée légère. En revanche, cette protection est bien moins puissantes que les écailles, elle est simplement plus étendue, lui évitant la plupart des gros dégats en les limitant, mais ne l'empêchant donc pas de subir la violence extrême des assauts les plus puissant.
  Ses défenses sont surtout plus fortes sur ses autres membres démoniaques, sa queue, ses ailes, ses cornes ainsi que ses griffes et ses crocs sont ainsi bien plus résistants.


Sort n°9: Lames
    La dernière amélioration de la panoplie de Lilith. La plus mortelle, mais également la plus dangereuse. Des lames apparaissent à différents endroits du corps de la succube, équivalentes à ses griffes. Certaines sont placées à des endroits les rendant peu utile en offense, mais peuvent gêner les coups des opposants.
  Pour les dénombrer, il y en a une au bout de chaque parcelle de chair qui traverse ses ailes, ainsi qu'au bout de ces dernières. Quatre lames de chaque côté donc. Elle en possède également une petite partant de chaque coude, longeant tout juste son bras si elle les a tendus. Ses poignets s'en garnissent d'une pléthore de petites à leur tour, assurant qu'aucune prise mal venue ne vienne cercler ces derniers. De fines lames de rasoirs parsèment sa queue également, lui permettant de la glisser sur le corps de l'ennemi pour lui infliger une douleur large, et de multiples coupures. Ses chevilles imitent également ses poignets, servant un peu d'offense pour les coups de pied.
  Leur résistance est légèrement plus faible que celle de ses griffes naturelles.


Sort n°10: Ténèbres
    Le seul sort de Lilith qui n'a rien à voir avec se forme de démone en elle-même. Il s'agit de l'élement qui caractérise généralement son fil, les Ténèbres. D'une légère concentration dans ses mains, elle peut en former une petite boule condensée, qu'elle peut ensuite lancer droit vers son ennemi.
  A mi-chemin, cette même boule finira par s'éclater, formant un voile léger, qui, si il touche la cible, le privera de sa vision pendant quelques instants, dépendant notamment de la force magique de son adversaire.
  Il lui faut quelques minutes pour en préparer une nouvelle, et même si le voile permet d'agrandir la zone qu'elle touche, le projectile ne fait qu'aller tout droit, sur une vingtaine de mètres. Elle doit donc s'assurer avant de toucher, ou bien espérer que quelque chose pousse l'adversaire à encaisser.



Pouvoir Passif - Corruption. Il s'agit du pouvoir passif de Lilith, ou des pouvoirs passifs. Ils appliquent leurs effets sur toutes les blessures qu'elle inflige avec son arme ou ses attributs démoniaques. Les trois ne s'appliquent pas à la fois cela dit, ils sont choisis aléatoirement.
  Si un niveau n'est pas débloqué alors il y autant de chance qu'il ne se passe rien. Typiquement, si elle ne débloque que son premier passif, elle aura une chance sur trois qu'il s'active, deux chances sur trois qu'il ne se passe rien.
  Les effets se cumulent, et s'intensifient à chaque fois que le même effet se produit sur la même personne dans un laps de temps de quelques heures.

Niveau 1:  Faiblesse
    Les blessures de Lilith affaiblissent peu à peu les zones qu'elle touche. Cela va de la légère perte de sensation, à la paralysie partielle ou totale si les blessures s'accumulent. La zone s'étend à peu près à la taille d'une main complète.

Niveau 2: Douleur
    Les blessures que Lilith infligent sont plus douloureuses qu'elles ne le devraient. Une eraflure devient une coupure, une coupure une entaille, etc... Chaque attaque sur la même zone pourra gagner un peu en effet, mais très peu.

Niveau 3: Terreur
    Les attaques de Lilith corrompent l'esprit de la cible pour amener la terreur dans leur esprit. Selon la gravité de la blessure, et le nombre d'attaques portées, les ennemis de Lilith la craindront et craindront ce qu'elle représente de plus en plus, jusqu'à se trouver totalement horrifiés, perdant l'esprit à force de sentir leur esprit grapillé. Potentielles hallucinations (visuelles, auditives, toucher, etc..).
  De même, c'est par les cumuls que l'effet deviendra réellement puissant.



 
(c) Reira de Libre Graph'


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La voix des Cieux
Dieu tout puissant
Messages : 96
Crédits : 666
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Fév - 1:55
Je pense d'un avis neutre et parfait que ces pouvoirs sont parfaitement équilibrés. Donc je repasse pas dessus en attendant l'histoire que... Que je jugerais de la même façon ~

PS : C'est les tips des admins o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La voix des Cieux
Dieu tout puissant
Messages : 96
Crédits : 666
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Fév - 15:19
Validation de personnage
Yop, du coup, je valide cette fiche. Pas la peine de te faire de grand discours pour savoir quoi faire après une validation. Si ?
T'en a besoin ? Aller, au moins pour le petit modèle.

Dès à présent, tu peux vagabonder sur le forum et commencer des RPs. Si jamais tu ne sais pas avec qui et comment RP, tu peux aller dans cette section, faire une demande de RP.
Si jamais tu veux paraître bien organisé, il y a la section des listing de RP et de relation, qui te permettra de tout bien rangé comme tu le veux.

Et bien sûr, tu auras probablement des questions au cours de cette aventure RP, alors je t'invite fortement à les poser dans la FAQ du forum. N'hésite pas, nous répondrons aussi vite que possible. Amuse-toi bien parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Présentations :: Fiches Validées-
Sauter vers: